Actualités
URL courte
0 45
S'abonner

Des documents uniques pourraient avoir disparu dans un violent incendie survenu à Moscou.

La Bibliothèque de l’Institut académique d’information scientifique (INION) de Moscou, qui possède des documents historiques uniques et des millions de livres, a été ravagée vendredi soir par un incendie qui a causé d’importants dommages.

Le feu s’est déclaré vers 22 heures heure locale (19h UTC) au deuxième étage de l’Institut, selon le ministère des Situations d’urgence.

Environ 2.000 mètres carrés ont été détruits par les flammes, provoquant l’effondrement du toit et d'une partie du mur extérieur. La cause de l’incendie pourrait être un court-circuit. 147 hommes et 38 véhicules anti-incendie ont été mobilisés pour venir à bout du sinistre.

Samedi dans l'après-midi, les pompiers poursuivaient leur lutte contre les flammes.

Aucune victime n’est à déplorer. Cependant, de nombreux internautes sont préoccupés par l’avenir de l’établissement, qui contient des documents d’une grande valeur culturelle et scientifique. Le directeur de l'INION Iouri Pivovarov a indiqué samedi que la plupart des documents de la bibliothèque n'avaient pas été numérisés.

Fondée en 1918, la librairie compte plus de 14 millions de livres, notamment des textes slaves anciens, européens, et russes, ainsi que des documents uniques de la fin du XVIe au début du XXe siècle. Parmi eux figurent des documents de la Ligue des Nations, de l’Onu, et de l’Unseco, des rapports parlementaires américains (à partir de 1789), anglais (à partir de 1803) et italiens (à partir de 1897).

Lire aussi:

Un incendie à la Maison de la Radio à Paris
Russie: incendie géant après le déraillement d'un train
Bachkirie: une chatte sauve son maître d'un incendie
Incendie à bord d'un sous-marin nucléaire russe en réparation
Tags:
Russie, Moscou
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook