Actualités
URL courte
Situation en mer de Chine méridionale (80)
2563
S'abonner

Les territoires de la mer de Chine du Sud, contrairement à ce que pensent les États-Unis, appartiennent à la République populaire de Chine, a déclaré le journaliste chinois Wang Guan, qui conseille à Washington d’apprendre l’histoire.

M. Guan a ajouté que la Chine ne veut rentrer en guerre avec personne, alors que depuis ces dernières décennies, les États-Unis adoptent une position agressive.

Depuis quelques temps, les problèmes en mer de Chine méridionale se multiplient. En mai, le secrétaire de la Défense des États-Unis Ashton Carter s'est exprimée de manière très critique sur le sujet, en désapprouvant la RPC pour sa construction d'îlots artificiels et en appellant toutes les parties impliquées dans le conflit territorial en mer de Chine méridionale d’arrêter toute revendication.

Tout cela a provoqué de vives discussions autour de la mer de Chine du Sud. Mais Wang Guan a donné des arguments historiquement appropriés pour la revendication chinoise de ce territoire:

“Pour bien comprendre cette situation il faut connaître l’histoire. Puisque c’est elle qui prouve la souveraineté de la RPC en mer de Chine méridionale. En fait les îles en mer de Chine étaient identifiées dès 206 av.JC, sous la dynastie Han. De plus, après la Deuxième guerre mondiale, quand le Japon les a rendues à la Chine, les alliés n’étaient pas contre. C’est pourquoi on peut dire que les problèmes qui existent actuellement dans la région, sont comme un “héritage de guerre”.  Quand les pays ont signé la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer dans les années 70, nous avons vécu la Révolution culturelle et sommes devenus membre du Conseil de sécurité des Nations unies. Notre conception de “la ligne en neuf traits” n'a malheureusement pas été ajoutée à la Convention. Cela aussi a permis aux États-Unis d'utiliser le droit international en parlant de mer de Chine méridionale”.

Wang Guan est un journaliste politique influent de la filiale de Télévision centrale de Chine (CCTV) aux Etats-Unis. Il a interviewé des centaines de politiciens et d'experts du monde des affaires, dont le secrétaire d'État des États-Unis John Kerry, le secrétaire du Trésor américain Jacob Lew, l’ex- secrétaire d'État Henry Kissinger et la conseillère à la sécurité nationale Susan Elizabeth Rice.

Dossier:
Situation en mer de Chine méridionale (80)

Lire aussi:

Mer de Chine: rencontres impromptues entre navires chinois et US
Les Américains imposent leurs règles du jeu en mer de Chine
Mer de Chine méridionale: Washington accuse Pékin de déstabilisation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook