Actualités
URL courte
1382
S'abonner

L’essai par les scientifiques de l’Université d’Etat sud-est d’un nouveau robot de reconnaissance sous-marin a commencé à Koursk.

Le robot mesure 1,5 mètre de long, pèse 40 kilos et se déplace sous l’eau à la vitesse de 16 m/s. Le système de gestion détecte les obstacles et sait les contourner. Le robot est capable d’explorer à 30 mètres de profondeur pendant 4 heures. Pour cela il est équipé d’une caméra vidéo et de capteurs de surveillance de l'environnement et du champ magnétique.

Le robot aura pour mission de surveiller les parties immergées des barrages. Mais il pourra être modifié en fonction des demandes des clients, a déclaré Andreï Yatsoun, directeur du laboratoire robotique de l’université. Le prix du prototype atteint près d’un million de roubles (environ 16.500 euros) ce qui est deux à trois fois moins cher que le prix de ses analogues produits dans d’autres pays.

A l’Université de Koursk, un exosquelette qui mémorise et reproduit l’allure humaine est aussi développé. Le laboratoire robotique de l’Université d’Etat sud-est a été créé grâce à une subvention de 20 millions de roubles (environ 33.000 euros) accordée par la Fondation scientifique de Russie.

Lire aussi:

Comment fonctionne le "Baïkonour sous-marin"
Un sous-marin secret au musée des forces navales américaines
«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Plusieurs explosions entendues à Minsk
Tags:
essais, robot, Russie, sous-marins
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook