Ecoutez Radio Sputnik
    Общее фотографирование глав делегаций стран-участниц БРИКС

    USA: une pétition appelle à coopérer avec les BRICS

    © Photo. Igor Rusak
    Actualités
    URL courte
    Les sommets de l'OCS et des BRICS à Oufa (26)
    641075
    S'abonner

    Une pétition appelant les Etats-Unis et les pays européens à collaborer avec les BRICS a été signée par plus de 2.000 personnes, la veille du sommet des BRICS.

    Le but de la pétition est d'expliquer aux gens qu’il y a une alternative à la politique de confrontation avec la Russie et la Chine, dit Helga Zepp-LaRouche, fondatrice de l'institut Schiller (USA), économiste et candidate à des fonctions politiques à plusieurs reprises. D’après elle, actuellement, on fait face à deux menaces: d’une part, la chute très proche du système transatlantique, dont les centres financiers sont à Wall Street et à la Cité de Londres, et d’autre part, la politique agressive de l’OTAN contre la Russie et la Chine qui risque de mener à la guerre et de mettre fin à l’humanité.

    “Les BRICS ont conclu entre eux un nombre impressionnant d’accords et définissent des sphères de coopération, impliquant l’infrastructure, la science et la technologie, ainsi que l’énergie nucléaire et l’industrie spatiale, ce qui représente des milliers de milliards de dollars. Par rapport aux habitudes européennes de ces dernières années, ces pays se sont mis en mouvement à une vitesse incroyable, et d’autres organisations se sont formées autour d’eux”, dit Mme Zepp-LaRouche lors de la conférence de l’Institut.

    L’économiste reconnaît que la coopération au sein des BRICS est peu connue aux Etats-Unis, faute d’observation objective de leur travail par la presse occidentale. “Nous voulons parler aux gens de l’existence des BRICS, les réunir sur l’idée de la collaboration avec les BRICS. Le monde a besoin d’un nouveau modèle de collaboration qui remplacerait la confrontation géopolitique”, souligne LaRouche.

    La pétition pour la collaboration avec les BRICS que l’institut Schiller est en train de promouvoir, est déjà signée par plus de 2.000 personnes dont des économistes, des professeurs, des politiciens des Etats-Unis, d’Autriche, du Brésil, d’Allemagne, de Chine, d’Inde, du Mexique, de France, de Russie et d’autres pays.

    Le groupe BRICS comprend cinq pays émergents: le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud. D’après Goldman Sachs, les économies des pays des BRICS devraient dépasser celles des pays du G7 vers 2050.

    Le prochain sommet des BRICS se tiendra du 8 au 10 juillet à Oufa, en Russie.

    Dossier:
    Les sommets de l'OCS et des BRICS à Oufa (26)

    Lire aussi:

    Crise grecque: et si la solution se trouvait du côté des BRICS?
    BRICS: vers un pacte de non-agression?
    Banque des BRICS: la Chine ratifie l’accord de création
    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Tags:
    OTAN, G7, BRICS, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik