Ecoutez Radio Sputnik
    Les soldats ukrainiens

    Ukraine: l’armée en proie à l’alcool et aux suicides

    © AP Photo / Efrem Lukatsky
    Actualités
    URL courte
    1385

    En dépit d'une accalmie relative dans le Donbass, l'armée ukrainienne continue de subir des pertes mais cette fois-ci elles ne sont pas d’ordre militaire.

    Le procureur général militaire ukrainien Anatoli Matios a constaté que, ces derniers temps, l'armée ukrainienne subissait de plus en plus de pertes non-militaires. La trêve instaurée, les effectifs ne cessent de diminuer principalement à cause de l’alcoolisme, des suicides, des mines et des accidents de la route.

    Le nombre de pertes non-militaires dans l'armée ukrainienne peut représenter jusqu'à 50 % du total des morts, a constaté Alexandre Bakulin, commandant du 41e bataillon d'infanterie mécanisée de la 72e brigade.

    "Deux mecs ont sauté sur une mine – c'est une perte militaire. Ils voulaient aller voir les séparatistes, et ils sont allés", a déploré M. Bakulin.

    Néanmoins, c'est l'alcool qui représente le principal fléau chez les militaires ukrainiens. Alexandre Bakulin a énoncé quelques histoires invraisemblables: "En hiver, un soldat a été retrouvé mort à cause de la vodka. Son corps n'a tout simplement pas pu supporter un telle quantité d'alcool". Il y avait également un poste appelé "le poste bourré", huit hommes dont deux capitaines y étaient en service. Ils étaient constamment ivres et donnaient des ordres absurdes à leurs subordonnés.

    Pourtant, le commandant ne désespère pas. L'armée ukrainienne fait tout son possible pour lutter contre l’alcoolisme: "Nous les (les ivrognes, ndlr) avions privés d'armes. (…) Ils boivent, sont mis dans une cage et se réveillent… Nous avons une cage spéciale".

    Le plus souvent, les militaires ukrainiens en état d'ivresse tirent sur leurs camarades ou causent des accidents de la route entraînant la mort.

    Les suicides figurent également sur la liste des raisons provoquant des pertes non-militaires: "C'était un homme tout à fait normal. Il avait des amis. La nuit, on l'a réveillé pour qu'il monte la garde. Il a pris son poste et s'est tiré une balle".

    Selon le ministère ukrainien de la Défense, depuis le 14 avril 2014, dans le Donbass, 1930 militaires sont morts, dont 528 pour des raisons non-militaires (145 suicides, 125 accidents, 92 homicides volontaires, 80 morts dans des accidents de la route, 72 morts suite à une violation des normes de sécurité, 14 morts pour autres raisons non-militaires).

    Lire aussi:

    Donbass: près de 850 militaires ukrainiens portés disparus
    Donbass: grogne des habitants contre la mission de l'OSCE
    La tour Eiffel évacuée et fermée après qu’un homme a été surpris en train de l’escalader
    Tags:
    décès, suicide, accident, alcool, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik