Actualités
URL courte
0 521
S'abonner

Il est grand temps que l'Inde et l'Union européenne renouent les négociations sur l'accord de libre-échange, a déclaré jeudi l'Allemagne.

 La chancelière allemande Angela Merkel effectuera une visite officielle en Inde où elle devra rencontrer le premier ministre indien Narendra Modi, le 5 octobre. Le dialogue portera entre autres sur la question de l'accord de libre-échange entre l'UE et l'Inde envisagé depuis plusieurs années.

L'ambassadeur de l'Allemagne en Inde, Martin Ney s'est également exprimé à ce sujet. Il a déclaré que les problèmes entravant l'accord pourraient être réglés à la seule condition que les deux parties concernées parviennent à un accord. "Pour danser le tango, il faut être deux", a résumé l'ambassadeur.

La délégation d'Angela Merkel comprendra six ministres, dont le ministre fédéral des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier. Ce dernier devra s'entretenir avec le conseiller à la Sécurité nationale indienne Ajit Doval.

Dès le 21 août 2015, la commission européenne a suspendu la commercialisation, au sein de l'UE, de près de 700 médicaments génériques testés et fabriqués en Inde. Suite à cette interdiction de vente, l'Inde s'est retirée des négociations avec l'UE sur l'accord de libre-échange.

Lire aussi:

Merkel n'a plus la cote en Allemagne
Merkel "surprise" et "encouragée" par le travail avec la Russie
L’Inde, nouvelle terre promise des investisseurs étrangers
Pas de mondialisation réussie sans la Chine, l’Inde et la Russie
Tags:
libre-échange, négociations, Union européenne (UE), Ajit Doval, Martin Ney, Narendra Modi, Frank-Walter Steinmeier, Angela Merkel, Inde, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook