Actualités
URL courte
Situation en Syrie (2014) (607)
36578
S'abonner

Le conseiller national adjoint pour les communications stratégiques du président des Etats-Unis Ben Rhodes a déclaré que la Maison Blanche souhaitait que la Russie joue un "rôle notable" dans la résolution du problème syrien.

"Souvent, les gens veulent savoir si nous serons préoccupés par le fait que les Russes joueront un rôle important. Nous voulons que la Russie joue un rôle notable dans la solution de ce problème, parce qu'elle possède des leviers d'influence importants sur le régime d'el-Assad, et si elle veut apporter sa contribution à la campagne contre l'EI, c'est très bien", a dit M. Rhodes.

"Nous voudrions que, sur le plan militaire, la Russie se concentre sur la lutte contre l'EI et montre de la retenue sur le plan militaire à l'égard de l'opposition modérée pour que celle-ci participe au processus politique. En somme, nous voudrions que la Russie reconnaisse que le plan de transition politique adopté à Vienne doive sous-entendre le départ (du président de la Syrie Bachar) el-Assad à un moment ou un autre", a ajouté Ben Rhodes.

"Si la Russie veut tourner son attention vers l'EI, cela profitera au monde entier. Par ailleurs, la chose la plus importante que puisse faire la Russie, c'est d'utiliser ses relations uniques avec le régime d'el-Assad pour favoriser le succès du processus de changement de pouvoir qui doit aboutir au départ d'el-Assad", a dit M. Rhodes aux journalistes à Manille, où le président des Etats-Unis s'était rendu.

 

Dossier:
Situation en Syrie (2014) (607)

Lire aussi:

La Syrie au cœur d'un entretien imprévu entre Poutine et Obama
Accord à Vienne: des élections en Syrie devraient avoir lieu d'ici 18 mois
En Syrie, les Etats-Unis de plus en plus seuls
Tags:
présidence américaine, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook