Actualités
URL courte
Attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis (29)
809
S'abonner

Salah Abdeslam, suspect clé des attentats de Paris, ne peut plus revenir dans les rangs de Daech, selon la source de la CNN. Pourtant, le terroriste reste toujours introuvable par les services de renseignement européens.

Les services de renseignement européens ont perdu la piste du principal suspect des attentats de Paris, Salah Abdeslam, visé par un mandat d'arrêt international, rapporte la CNN se référant à une source proche du dossier.

D'après cette source, les services de renseignement n'ont aucune idée de l'endroit où se trouve le terroriste. La source a également remarqué que Salah Abdeslam n'avait pas eu le courage de se faire sauter lors des attentats à Paris. "Il était mort de peur quand il a demandé à ses amis à Bruxelles de venir et de le ramener de Paris la nuit des attentats", a déclaré l'interlocuteur de la CNN.

Salah Abdeslam recherché
© REUTERS / Police Nationale/Handout
La source de la chaîne américaine estime qu'après cela, le groupe terroriste Daech ne peut plus accueillir Abdeslam même s'il arrive à regagner la Syrie.

En outre, les données du renseignement témoignent que le Royaume-Uni, dont l'armée de l'air a récemment étendu son opération militaire à la Syrie, pourrait devenir la prochaine cible de Daech. Selon la source de la CNN, de 700 à 1.000 résidents britanniques se trouvent dans les rangs du groupe terroriste et sont capables de revenir au Royaume-Uni et de commettre de nouveaux attentats.

Salah Abdeslam, 26 ans, a joué au minimum un rôle de logisticien dans les attentats de Paris ayant fait 130 morts. Présent à Paris le jour des attentats, il se serait ensuite rendu en Belgique, selon deux hommes écroués à Bruxelles pour terrorisme, qui disent l'avoir aidé.

Le 13 novembre au soir, plusieurs fusillades et attentats-suicide quasi simultanés ont visé six points de Paris et sa proche banlieue. Trois kamikazes ont notamment actionné leurs charges explosives près du Stade de France, à Saint-Denis. L'attaque la plus meurtrière a frappé la salle de concert du Bataclan, où les terroristes ont tiré à bout portant sur la foule. Le président François Hollande a décrété l'état d'urgence.

Dossier:
Attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis (29)

Lire aussi:

Salah Abdeslam recherché par Daech?
Attentats de Paris: existe-il désormais des sujets tabous dans les médias français?
Attentats à Paris: "avant de devenir djihadistes, ils étaient enfants français"
Les Britanniques boudent l’UE suite aux attentats de Paris
Tags:
attentat, renseignement, Salah Abdeslam, Royaume-Uni, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook