Ecoutez Radio Sputnik
    Un pilote russe  à la base de Hmeimim

    La Russie répond à Daech et venge l’Europe

    © AP Photo / Dmitry Steshin, Komsomolskaya Pravda
    Actualités
    URL courte
    1121504
    S'abonner

    La Russie venge les pays meurtris par les attentats et les exactions perpétrés par les groupes islamistes.

    L'opération russe en Syrie est une réponse à Daech pour ses exactions, a déclaré la porte-parole du Parti de l'union démocratique kurde (PYD) Beşira Derviş dans une interview accordée à l'agence Sputnik.

    Selon Beşira Derviş, "toutes les démarches visant à lutter contre Daech répondent à nos intérêts. Nous soutenons toutes les forces qui luttent contre les djihadistes et menons nous-mêmes une lutte active contre ces derniers. Daech représente une énorme menace pour le monde entier, il suffit de se rappeler les attentats de Paris".

    "La Russie mène une opération aérienne en Syrie, répondant ainsi à Daech au nom de toute l'Europe. Elle mène une lutte efficace contre les djihadistes. La Russie venge les pays meurtris par les attentats et les exactions perpétrés par les groupes islamistes", a martelé la porte-parole.

    Après quoi elle a accusé la Turquie de soutenir les djihadistes de Daech:

    "La Turquie soutient les djihadistes en leur procurant armes, financements et ressources humaines. Des représentants de groupes faisant partie de Daech ont été invités à participer à des négociations à Ryad. Ces négociations ne visaient pas à régler le conflit syrien. Bien au contraire, ce genre de rencontres ne fait que compliquer la situation dans la région. Nous n'avons jamais prôné la résolution du conflit syrien par la force. La solution est politique", a souligné la représentante du Parti de l'union démocratique kurde.

    Lire aussi:

    Les Kurdes syriens démentent avoir reçu des armes russes
    Les chars turcs écrasent des militants kurdes en une semaine de combats
    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    Tags:
    Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik