Actualités
URL courte
8151
S'abonner

Un Américain exige que l'entreprise Apple lui verse 10 milliards de dollars pour avoir volé son idée.

L'inventeur Thomas Ross poursuit l'entreprise américaine Apple en justice. Il affirme qu'il a créé le smartphone Apple beaucoup plus tôt qu'elle, rapporte le journal américain New York Daily News.

Ayant l'intention de démontrer que c'est lui et non Steve Jobs qui a créé le gadget révolutionnaire qui a bouleversé le marché des nouvelles technologies, ce résident de Florida a présenté à la cour ses dessins datés de l'année 1992.

Thomas Ross compte prouver que l'appareil représenté sur les dessins est en fait le smartphone Apple, sorti en 2007. De l'extérieur, le gadget rappelle vraiment un peu l'iPhone: il est de forme rectangulaire avec un écran qui occupe sa majeure partie. Parmi les dessins représentés, on en trouve aussi un qui rappelle une console portable de jeu vidéo Nintendo plutôt qu'un iPhone.

​Cependant, M.Ross demande à Apple d'être indemnisé pour "le vol d'idée" d'un montant total de 10 milliards de dollars. Le requérant affirme qu'il a subi "un préjudice considérable et irréparable qui ne peut pas être entièrement indemnisé et ne se mesure pas en termes monétaires." Il exige également de lui verser 1,5% des fonds provenant des ventes totales à titre d'honoraires.

En 1992, Thomas Ross a essayé de faire breveter ses inventions appelées ERD, ce qui signifie "electronic reading device" (dispositif de lecture électronique). Dans ce brevet, Ross a écrit que son invention représentait un dispositif électronique qui avait pour but de présenter une alternative aux supports papier. Néanmoins, en 1995, Ross s'est vu refuser de soumettre le brevet car il ne pouvait pas payer les frais d'inscription.

Il a intenté une action contre le Bureau américain des brevets et des marques de commerce, qui a refusé de reconnaître son invention le 11 juillet 2007. Douze jours plus tôt, Steve Jobs avait présenté le premier iPhone…

Lire aussi:

La vie des ouvriers assembleurs: la face sombre du iPhone
Le FBI débloque encore un iPhone
Le FBI a dépensé des fortunes pour débloquer un iPhone
Les pirates peuvent griller votre iPhone à distance!
Tags:
action en justice, gadgets, iPhone, Apple, Steve Jobs, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook