Ecoutez Radio Sputnik
    Palmyre

    Les adieux d'al-Baghdadi n'annoncent pas la fin de Daech

    © Sputnik . Михаил Воскресенский
    Actualités
    URL courte
    10227

    La retraite de djihadistes de Daech vers les montagnes, opérée après le discours d'adieu d'al-Baghdadi n'est qu'une manœuvre habile, estime un expert russe.

    Il est prématuré de parler de la fin de la lutte contre Daech après le discours d'adieu prononcé ce matin par son chef al-Baghdadi, les djihadistes opérerant un repli tactique pour se regrouper avant d'attaquer de nouveau, a expliqué Sergueï Demidenko, expert de l'Institut des sciences sociales, dans une interview accordée à l'agence Sputnik.

    « Pour le moment, il ne s'agit pas d'évoquer un renversement de la situation. Pour le moment, ils (les djihadistes, ndlr) se cacheront dans les montagnes pour reconstituer leurs unités et essayeront ensuite de reprendre leurs positions perdues », a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

    Selon lui, il faut prendre la déclaration d'al-Baghdadi comme une nouvelle stratégie dans un nouveau contexte.

    « C'est-à-dire qu'ils changent le format de leur stratégie, ils battent en retraite afin de regrouper leurs forces et de porter de nouveaux coups, car ils ne se rendent jamais. Ceci est propre à cette idéologie et aux organisations telles que Daech qui aspirent exclusivement à la lutte permanente. Tant que tous les djihadistes ne sont pas éliminés, on ne peut pas parler de la fin de cette doctrine », a ajouté l'expert.

    Selon lui, la déclaration d'al-Baghdadi sera suivie par une nouvelle vague d'attentats non seulement en Europe, mais également en Asie.

    « C'est une idéologie qui vise la guerre. Ils ont une idée bien précise du système actuel de relations internationales. Pour eux, le monde est divisé en trois "terres": "la terre de la guerre", la "terre du traité" et "la terre d'islam". À l'heure actuelle, dans les conditions existantes, le monde entier est pour eux "le monde de la guerre", le djihad devant être mené d'une façon permanente. Aussi doit-on s'attendre à des attentats partout, car il s'agit d'une idéologie qui ne vise pas la coexistence pacifique et la recherche de compromis, le monde entier étant pour les djihadistes un théâtre d'opérations militaires », a conclu l'expert.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    L'avancée de l'armée irakienne fait fuir les chefs de Daech à Mossoul
    Téhéran estime que Washington a abattu l'un de ses propres drones par erreur
    Donald Trump: la Marine US a abattu un drone iranien dans le détroit d'Ormuz
    Tags:
    discours d'adieu, Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik