Ecoutez Radio Sputnik
    Semen Elistratov

    «Je retenais à peine mes larmes»: l’émouvant témoignage du premier Russe médaillé aux JO

    © Sputnik . Vladimir Pesnya
    Actualités
    URL courte
    Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)
    8471

    Semen Elistratov a remporté le bronze en short-track lors de l'épreuve du 1.500 m, la première médaille pour la délégation russe sous la bannière olympique.

    «Retrouvez plus d'articles sur les JO-2018 dans notre dossier spécial»

    C'est une médaille de bronze, mais qui vaut du platine. Le patineur de vitesse Semen Elistratov a terminé troisième sa course en short-track lors de l'épreuve du 1.500 m, samedi, sur la patinoire de Gangneung.

    «Je retenais à peine mes larmes lors de la remise des médailles, celle-ci est pour moi très lourde, obtenue après bien des épreuves. Il y a eu beaucoup de hauts et beaucoup de bas, et nombreux étaient ceux qui disaient "Où vas-tu, Semen, quels Jeux?" Mais je l'ai fait, j'ai montré que j'en étais capable», raconte-t-il.

    «Je n'ai pas cédé là où cédaient les autres. J'en suis très fier. Vu à quel point mon parcours était difficile, je dirai que cette médaille n'est pas de bronze, même pas d'or, mais de platine», a confié Elistratov aux journalistes.

    Le sportif a également profité de cette occasion pour s'adresser aux sportifs russes suspendus:

    «Je consacre cette médaille à tous ceux qui ont été suspendus de façon aussi lâche et ignoble des JO. Tenez-bon et luttez», a-t-il lancé.

    La chambre ad hoc du TAS a rejeté vendredi, à quelques heures de la cérémonie d'ouverture des JO, l'appel des 47 Russes qui souhaitaient recevoir une invitation du CIO aux Jeux olympiques de Pyeongchang. Parmi eux figurait notamment la star russe du short-track Viktor Ahn, sextuple champion olympique et d'origine sud-coréenne.

    Dossier:
    Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)

    Lire aussi:

    Le Wall Street Journal «attribue» le titre de plus stylée à l’équipe russe aux JO
    Les sportifs russes défilent à Pyeongchang sous la bannière olympique
    Le recordman du monde de natation Antoine Galavtine sur l’appel rejeté des sportifs russes
    Tags:
    JO 2018 de Pyeongchang, Tribunal arbitral du sport (TAS), Semen Elistratov, Pyeongchang, Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik