Actualités
URL courte
3313
S'abonner

Selon la leader du Rassemblement national, la rencontre du Président russe avec le chancelier autrichien lors de sa visite à Vienne est le début de la «libération de l’Europe».

Marine Le Pen a commenté sur Twitter la rencontre entre Vladimir Poutine, Sebastian Kurz et Heinz-Christian Strache, respectivement chancelier et vice-chancelier d'Autriche, le 5 juin qui a eu lieu à Vienne. Elle l'a également citée comme un exemple de la popularité croissante des forces de droite dans plusieurs pays de l'UE.

​Auparavant, Le Pen avait été l'invité de la matinale de la radio France Culture. Elle avait noté que le monde faisait un choix différent par rapport à il y a trente ans. En particulier, a-t-elle fait remarqué, il s'agit d'une «véritable révolution pacifique et démocratique pour se détourner de la mondialisation sauvage».

Pour rappel, le Front national porte depuis le 1er juin un nouveau nom, le Rassemblement national. Ce changement crucial arrive après un vote en faveur de ce nouveau nom par les adhérents.

Lire aussi:

Erdogan: la Turquie poursuivra ses explorations géologiques en Méditerranée malgré les menaces de sanctions
Plus de 3.000 nouveaux cas de Covid-19 et 17 nouveaux foyers en 24 heures en France
«Le port du masque ne sert absolument à rien», lance une conseillère municipale à Nice, causant une polémique
Tags:
commentaires, droite, rencontre, libération, Heinz-Christian Strache, Sebastian Kurz, Marine Le Pen, Vladimir Poutine, Vienne (Autriche), France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook