Actualités
URL courte
531709
S'abonner

Plusieurs systèmes antichars français seraient tombés entre les mains de l’armée gouvernementale syrienne qui s’en est emparée dans la province de Deraa, selon le portail américain Defense Blog.

L'armée syrienne se serait emparée dans le sud du pays de plusieurs systèmes antichars APILAS fabriqués en France, annonce le portail US Defense Blog en se référant à des médias locaux.

Ces armes, fabriquées par le groupe français Nexter, ont été saisies dans la province de Deraa située dans le sud de la Syrie. Certaines sources affirment que les APILAS provenaient de Jordanie.

L'APILAS est un système antichars sans recul tirant des roquettes à charge creuse d'un calibre de 112 mm, utilisé pour la destruction de chars de combat, de fortifications et d'abris. La portée des roquettes varie de 25 à 600 mètres, en fonction de la cible.

L'armée syrienne n'a pour l'instant pas commenté ces informations.

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Macron n’inspire plus confiance aux Français et recourt à l’«autodéfense agressive», selon la presse allemande
Des passagers maîtrisent un homme avec une crosse dépassant de son sac dans le TER
Tags:
armes antichar, Syrie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook