Ecoutez Radio Sputnik
    Un F-16

    La véritable cause de l'explosion du F-16 en Belgique dévoilée

    © Sputnik . Alessandro Garofalo/Files
    Actualités
    URL courte
    6195

    Les rumeurs selon lesquelles le chasseur-bombardier F-16 aurait été complètement détruit par une explosion lors d’une opération de maintenance au sol sur la base de Florennes sont partiellement confirmées. Selon la VRT, l’appareil a été touché par des munitions d'entraînement de l'armée, a indiqué la RTBF.

    Les rumeurs sur la destruction d'un chasseur-bombardier F-16 sur la base de Florennes, en Belgique, par une explosion lors d’une opération de maintenance au sol sont partiellement confirmées. Reprenant des informations de la VRT, la RTBF annonce que l’appareil a été touché par des munitions d'entraînement.    

    Un chasseur-bombardier F-16. Photo d'archive
    © REUTERS / Darrin Zammit Lupi
    Le commandant de la base de Florennes, le colonel Didier Polomé, est rentré d'urgence de celle de Siauliai en Lituanie où il supervisait la participation des F-16 belges à la Baltic Air Policing, mission de police aérienne de l'Otan.

    Toujours selon la RTBF, le parquet fédéral a ouvert une enquête, comme le veut la procédure à chaque fois qu'un incident implique un avion militaire.

    «Il s'agit d'une enquête à deux volets. Principalement la sécurité aérienne par une équipe spécialisée en accident d'avion qui vérifie plusieurs aspects, dont l'aspect technique de la chose: y a-t-il eu une défaillance au niveau du matériel. Il y a ensuite l'aspect juridique qui va analyser les fautes humaines possibles», a indiqué le colonel Didier Polomé cité par RTBF.

    Les résultats de l'enquête ne sont pas encore connus, mais le parquet fédéral avance la thèse de l'accident.

    Se référant à des sources militaires, Le Soir avait précédemment indiqué que le chasseur-bombardier avait été complètement détruit jeudi par une explosion survenue lors de travaux de maintenance sur la base de Florennes et que deux techniciens avaient été blessés et soignés sur place.

    Selon un communiqué diffusé par la Défense, «un incendie s'est déclaré au cours de travaux de maintenance sur un F-16. L'avion a brûlé. Un deuxième avion a subi des dommages collatéraux».

    La base aérienne de Florennes abrite le 2e Wing Tactique qui compte plus d'un millier de militaires et 30 avions F-16 répartis en deux escadrilles faisant partie de la Force de réaction de l'Otan, la NATO Response Force ou NRF.

    Lire aussi:

    Un mécanicien aurait par hasard tiré d’un canon sur le F-16 en Belgique (photo)
    Destruction d'un F-16 à Florennes: la Défense belge révèle les causes de l'incident
    La Défense belge commente «l'interception» de bombardiers russes Tu-160 en mer du Nord
    Tags:
    F-16 Fighting Falcon, blessés, avions militaires, enquête, accident, explosion, armée, RTBF, OTAN, Lituanie, Belgique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik