Ecoutez Radio Sputnik
    L'acte 15 des Gilets jaunes à Paris (image d'illustration)

    «On lâche rien» chantent des Gilets jaunes envahissant un Starbucks des Champs-Élysées

    © Sputnik .
    Actualités
    URL courte
    5311

    Au lendemain de l’acte 15, un groupe de Gilets jaunes a envahi le Starbucks des Champs-Élysées ce dimanche 24 février, bloquant ainsi le bon fonctionnement de l’établissement dans le but d’obtenir un rendez-vous avec le responsable.

    Pourquoi les Gilets jaunes ont envahi un Starbucks sur les Champs-Élysées ce dimanche 24 février? Ils sont venus dans l'établissement en se présentant comme de simples clients avant d'aller manifester. Toutefois, en quelques instants, les Gilets jaunes ont annoncé qu'ils voulaient un rendez-vous avec un responsable commercial, relate BFM TV. Ils ont expliqué cette demande par leur envie de discuter des techniques d'optimisation fiscale utilisées par Starbucks avec le patron de l'établissement.

    Par cela, les Gilets jaunes entendent s'opposer aux multinationales qui sont critiquées pour leur politique fiscale à l'étranger.

    «Si nous payons des impôts, les multinationales doivent faire de même!», lance sur son compte Twitter un utilisateur qui soutient le mouvement.

    Dans une vidéo tournée sur place par des manifestants eux-mêmes, on entend un Gilet jaune expliquer qu'ils sont en train de négocier avec le personnel et attendent maintenant que le responsable leur confirme un rendez-vous pour la semaine prochaine.

     

    La galerie marchande a été fermée au public, par précaution.

    Plusieurs vidéos ont été filmées en direct par des manifestants. Sur les séquences, des dizaines de Gilets jaunes chantent et dansent au son de «On lâche rien», un classique des manifestations.

    Par la suite, une Gilet jaune a appelé à envahir les autres établissements Starbucks de Paris, car le responsable n'est jamais venu rencontrer les manifestants sur les Champs-Élysées.

    Cela n'est pas la première fois que des manifestants tentent de parler avec un responsable d'une multinationale. Auparavant, ils avaient déjà manifesté devant le siège parisien de Facebook.

    Le ministère de l'Intérieur a noté une mobilisation en hausse lors de l'acte 15 des Gilets jaunes. 46.600 Gilets jaunes ont manifesté ce samedi 23 février en France dont 5.800 à Paris dans le cadre de l'acte 15, a annoncé le ministère français de l'Intérieur, alors que le bilan officiel de l'acte 14 était de 41.500 manifestants.

    Pourtant, selon le décompte du syndicat France Police — Policiers en colère, 200.000 personnes ont manifesté dans l'Hexagone à 15h30 le 23 février. D'après un bilan publié par Nombre jaune, le compte Facebook qui fait aussi le décompte des manifestants depuis des semaines, au moins 113.392 personnes étaient descendues dans la rue en France à 18h00 ce samedi 23 février lors de l'acte 15.

    Lire aussi:

    La France tacle durement les États-Unis sur l’Otan et les F-35
    Ils se battent à bord d’un avion Ryanair à cause d’une femme aux pieds nus (vidéo)
    Poutine pose en ukrainien une question piquante aux autorités de Kiev
    Tags:
    réunion, café, blocage, fisc, manifestation, gilets jaunes, Starbucks, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik