Ecoutez Radio Sputnik
    Forum économique international de Yalta

    Tous, Macron compris, considèrent la Crimée comme russe, selon un ex-frontiste

    © Sputnik . Alekseï Malgavko
    Actualités
    URL courte
    6241

    Tous en France, y compris le Président Macron, considèrent que la Crimée est russe, et les sanctions antirusses en raison de son rattachement sont hypocrites, a déclaré Julien Rochedy, membre du Front national de 2006 à 2014 et participant au forum économique international de Yalta.

    Julien Rochedy, frontiste de 2006 à 2014, a déclaré dans un entretien accordé à RT en marge du forum économique international de Yalta que les sanctions antirusses à cause de la Crimée étaient hypocrites et qu'en France la péninsule était considérée comme russe par tout le monde, le Président de la République compris.

    Constatant que le potentiel économique de la Crimée, située entre la Russie, l'Europe et la Turquie, était très grand, M. Rochedy a signalé que la France avait malheureusement introduit des sanctions hypocrites qui l'avaient réduit à néant.

    Pour s'expliquer, il a indiqué que tous, y compris le Président Macron, considéraient la Crimée comme russe, la majorité de la population locale étant russe ou russophone.

    Il a de plus ajouté que sur un plan historique, c'était un territoire absolument russe.

    Selon lui, il est absurde d'introduire des sanctions alors que tous savent parfaitement que la présence russe dans la région est légitime.

    Mais cela ne veut pas dire qu'il faut être contre l'Ukraine, a précisé Julien Rochedy, qui se dit partisan du rapprochement entre l'Union européenne et une Ukraine pro-européenne.

    Le 5e Forum économique international de Yalta «Monde. Russie. Crimée. Nouvelle réalité mondiale» se tient du 17 au 20 avril 2019. Plus de 3.000 participants issus de 100 pays différents sont venus assister à cet événement considéré comme l'un des plus importants forums économiques organisés en Russie. Les invités discutent du développement de la péninsule et de la Russie, de la lutte contre les sanctions et de la formation d'une nouvelle politique économique.

    Étant russe depuis 1783, la Crimée a été transférée pour des raisons administratives en 1954 par Nikita Kroutchev, alors dirigeant de l'Union soviétique, à la République socialiste d'Ukraine. En 2014, les habitants de cette péninsule ont exprimé par référendum leur choix de quitter l'Ukraine pour réintégrer la Russie.

    Lire aussi:

    Un «nouveau» véhicule de la police française filmé de l'intérieur... son état se passe de mots (vidéo)
    L'Iran promet de ne pas se rendre même sous les bombes
    La France veut déployer un système de défense antiaérienne en Turquie en plein conflit autour des S-400
    Tags:
    hypocrisie, sanctions antirusses, Forum économique international de Yalta 2019, Julien Rochedy, Russie, France, Crimée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik