Actualités
URL courte
473
S'abonner

Plus de 40 noyades en juin et encore plus de 60 décès dans l’eau en juillet… Face à la canicule, la France déplore un bilan des décès par noyade qui se compte par dizaines.

Dans le contexte de la canicule et des records historiques de chaleur battus, une recrudescence des noyades a été enregistrée ces mois d’été en France.

Fin juin, plus de 40 personnes sont décédées dans l’eau. Pour le seul mois de juillet, les autorités décomptent plus de 60 décès (+30%). Il s’agit de la première cause de décès accidentels chez les moins de 25 ans, relate LCI.

Selon le média, les piscines privées représentent les endroits les plus à risque pour les enfants avec une hausse des noyades de 132% en trois ans. Les noyades à la plage ont elles bondi de 96%.

Face à des chiffres inquiétants, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, s’est déplacée le 12 août en Gironde à la rencontre d'acteurs mobilisés pour assurer la sécurité des baigneurs.

En juillet, le déblocage d’une enveloppe de 15 millions d’euros a été annoncé pour entretenir le parc de bassins dédiés à l’apprentissage de la nage et il été envisageait la création de «classes bleues» dès la maternelle pour apprendre «l’aisance aquatique» aux plus jeunes.

Dans la période entre le 1er juin et le 26 juillet 2018, 1.139 noyades avaient été comptabilisées en France, suivies de 251 décès.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Tags:
canicule, France, décès, noyade, piscine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook