Actualités
URL courte
121740
S'abonner

Shirley Hair, de Bristol en Angleterre, a dû se battre pour sa vie après avoir été griffée par son chat, selon le Daily Star. Septicémie, choc septique, défaillance d’organe, pneumonie et fasciite nécrosante, une infection rare, lui ont été diagnostiqués à l’hôpital.

Le cœur de Shirley Hair, âgée de 65 ans, s’est arrêté de battre après que son chat siamois Chan lui a griffé la main, rapporte le Daily Star.

La plaie s’est enflammée, devenant toute rouge. La femme avait également des vertiges, elle n’avait plus envie de manger, ses muscles lui faisaient mal. Quelques jours plus tard, sa main a commencé à gonfler et la peau en est devenue noire.

Deux mois en soins intensifs

La femme a donc été hospitalisée. Les médecins lui ont diagnostiqué septicémie, choc septique, défaillance d’organe, pneumonie et une fasciite nécrosante, infection rare, qui aurait pu s’avérer fatale.

Par la suite, les spécialistes ont placé l’Anglaise en coma artificiel pour cinq jours et ont effectué une chirurgie d’urgence afin d’enlever les tissus infectés.

Après deux mois en soins intensifs et une série d’opérations, Mme Hair a pu finalement quitter l’établissement hospitalier.

Quant au chat, la femme a pris la décision de le laisser à sa fille Zoe.

Lire aussi:

Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Tags:
opération, blessure, chats
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook