Actualités
URL courte
101526
S'abonner

Vendredi soir, une patrouille de police qui avait intercepté un motard faisant du rodéo dans le quartier des Moulins à Nice a été attaquée par une trentaine d’individus. Deux policiers ont été blessés et leur véhicule a été endommagé.

Vendredi 8 mai, une patrouille de police est intervenue dans le quartier des Moulins à Nice pour arrêter un homme en plein rodéo sauvage sur un motocross.
Alors que les policiers avaient rattrapé le jeune homme sans casque, la situation a dégénéré.

«Une trentaine d’individus s’est littéralement abattue et acharnée sur notre véhicule et l’équipage», a fait savoir Karine Jouglas, secrétaire départementale du syndicat Alliance, dans un communiqué publié sur Facebook.

Pris pour cibles par des jets de pierres et de bouteilles, les policiers ont été contraints de relâcher le motard.

Ses complices en ont profité pour récupérer le motocross.

Un caillasseur relâché «faute d’éléments suffisants»

Le syndicat indique que deux policiers ont été blessés, l’un au coude et le second au poignet avec une suspicion de fissure qui nécessitera un arrêt de travail. La voiture dont un pare-brise et une rampe lumineuse avaient été dégradés a été mise hors d’usage.

Un caillasseur a été interpellé et placé en garde à vue. Il a cependant été remis en liberté, «faute d'éléments suffisants», selon le procureur de la République.

Lire aussi:

Édouard Philippe invite Sarkozy à un déjeuner en pleine rumeur de remaniement, selon L’Express
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
Tags:
attaque, police, Nice
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook