Actualités
URL courte
Par
9576
S'abonner

Après que Le Canard enchaîné a révélé que le logement avignonnais de Thierry Mariani, candidat RN en PACA, ne présentait pas de signes convaincants d’une occupation régulière, des adhérents LR ont déposé une requête devant le tribunal pour demander son retrait des listes électorales, car il ne possède aucun «domicile réel» dans la ville.

À l’approche des régionales, l’opposition entre les partis semble atteindre son paroxysme, en particulier entre Les Républicains et le Rassemblement national en Provence-Alpes-Côte d’Azur, dont les intentions de vote laissent entrevoir la victoire de Thierry Mariani, candidat RN, crédité de 43%, suivi du président sortant Renaud Muselier, investi par LR et à la tête d’une liste d’union de la droite (36%), selon un sondage de France 3 publié le 9 juin.

Afin de demander la radiation de M.Mariani des listes électorales, une requête a été déposée par cinq habitants d’Avignon, principalement des membres des Républicains, auprès du tribunal judiciaire de la ville, rapporte Le Monde.

Logement non habité

Parmi les demandeurs figurent un conseiller régional LR et deux autres adhérents. La requête a été portée par Xavier Cachard, vice-président du Conseil régional et proche de Renaud Muselier. Elle est basée sur les éléments fournis par Le Canard enchaîné début juin, qui avance que le logement du candidat RN à Avignon ne présentait pas suffisamment de preuves d’une habitation continue.

Selon l’hebdomadaire, son adresse a été présentée en tant que justificatif de sa domiciliation dans la ville à son inscription aux listes électorales en 2020. Contacté par Le Canard enchaîné, Thierry Mariani a reconnu «ne pas [y] passer sa vie, mais y avoir dormi quelquefois».

Dans un premier temps, il a confirmé ne pas avoir payé de taxe d’habitation, mais a fait parvenir plus tard au média la preuve émise par l’administration fiscale pour l’année 2020.

Les requérants ont ajouté plusieurs éléments censés prouver l’absence de signes d’occupation, dont le témoignage recueilli par un huissier de justice auprès d’une voisine qui prétend que les «appartements sont des locations saisonnières […] et qu’elle ne connaît pas les occupants, en raison des changements constants».

«De toute évidence, le domicile réel du candidat est bien à cette adresse parisienne», renchérit Xavier Cachard cité par Le Monde.

Mariani réagit

En réaction à cette requête, le député européen confie au Monde:

«J’ai bien compris que le camp Muselier allait feuilletonner cette histoire. J’occupe cet appartement, je suis inscrit sur les listes électorales d’Avignon depuis janvier 2020, et je suis inscrit au rôle des contributions directes depuis deux ans. Je suis absolument tranquille». Il conseille également au président de la région «de s’occuper de son bilan économique, qui est jugé catastrophique».

Romain Rambaud, professeur de droit public à l’université Grenoble-Alpes, souligne qu’il n’est pas indispensable d’être inscrit sur les listes pour être candidat.

«Mais se prévaloir de fausses qualités pour s’inscrire sur les listes électorales d’une commune peut également être considéré comme une infraction pénale.»

Auparavant, toujours dans le contexte de l’opposition entre les deux partis, l’accord entre les listes LREM et LR dans cette région, annoncé par Jean Castex, a été fustigée par Thierry Mariani qui estime que les Républicains, parti qu’il a quitté, étaient «en train de se fourvoyer».

Les chances du RN aux régionales

Hormis PACA, le RN peut remporter le premier tour dans plusieurs régions françaises, comme en Bourgogne-Franche-Comté, où la liste menée par Julien Odoul a été créditée de 30%, selon un sondage Opinion Way pour LREM.

Les intentions de vote dans les Hauts-de-France montrent une bataille au coude-à-coude entre le président sortant de la région Xavier Bertrand (35%) et le candidat RN Sébastien Chenu (32%), d’après une enquête Ifop Fiducial pour LCI et Le Figaro.

Pour rappel, en 2015, la nièce de Marine Le Pen, Marion Maréchal, avait fait un score historique (40,55%) au premier tour des régionales en PACA, avant d’être battue par LR au second tour.

Lire aussi:

L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
Dupond-Moretti «n’a pas jugé utile de signaler» que les bulletins de la gauche étaient absents de son bureau de vote
Ex-ambassadeur de France à Moscou: «Joe Biden a très clairement compris le message du Président russe»
Tags:
régionales, Rassemblement national (RN), Renaud Muselier, Thierry Mariani, Provence-Alpes-Côte d'Azur
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook