Ecoutez Radio Sputnik
    Un F-16 américain (archive photo)

    L’armée de l’air marocaine va se renforcer avec une flotte de 25 avions modifiés (photos)

    © AP Photo / Mindaugas Kulbis
    Afrique
    URL courte
    33030
    S'abonner

    Les États-Unis ont accepté de vendre au Maroc 25 avions de combat type F-16 Viper équipés de radars de 5e génération et de moderniser sa flotte actuelle de 23 appareils de même type, a indiqué la Defense Security Cooperation Agency, qui relève du département de la Défense US. D’autres armements sont également prévus dans ce contrat.

    Le département de la Défense des États-Unis a donné son feu vert pour la vente au Maroc de 25 nouveaux F-16, block 72, type Viper, ainsi que d'autres équipements militaires, indique un communiqué de la Defense Security Cooperation Agency (DSCA). Un autre accord a également été conclu pour la modernisation des 23 F-16 V dont dispose actuellement le royaume chérifien, afin qu'ils soient «au niveau des nouveaux appareils qui seront acquis», affirme un autre communiqué de la DSCA.

    «Cette vente contribuera à la politique étrangère et à la sécurité nationale des États-Unis en contribuant à améliorer la sécurité d'un important allié non membre de l'Otan, qui continue d'être une force importante pour la stabilité politique et le progrès économique en Afrique du Nord», poursuit le communiqué de la DSCA.

    Toujours selon le communiqué de l'agence américaine, les 25 nouveaux F-16 V seront équipés de radars de 5e génération. Le coût d'achat de ces appareils et de leur armement est estimé à 3,778 milliards de dollars.

    Concernant la modernisation des 23 avions dont dispose actuellement les forces armées royales marocaines, le coût de l'opération est estimé à 985,2 millions de dollars, selon la même source. Ils seront également rééquipés par des radars de 5e génération, a-t-elle précisé. Ainsi, le Maroc disposera d'une flotte de F-16, block 72, type V, la plus moderne pour ce type d'avions de combat.

    ​Par ailleurs, des contrats individuels finalisés avec chaque fournisseur (Lockheed Corporation, Bethesda, Maryland) seront rendus publics, a précisé la DSCA.

    ​Enfin, le communiqué évoque les armements compris dans le contrat de vente d'armes conclu avec le département de la Défense US, dont il cite notamment l'achat par le Maroc de 26 radars APG-83 à réseau de balayage électronique actif (AESA); 26 systèmes de navigation intégrés (EGI) LN260 et 40 missiles air-air de moyenne portée évolués AIM-120C-7 (AMRAAM), ainsi que l'acquisition de 40 systèmes de repérage montés sur casque commun (JHMCS). Ces derniers permettent de guider les missiles à courte portée par le simple mouvement du regard du pilote.

    Tags:
    États-Unis, armée de l'air, contrat, F-16 Fighting Falcon, Forces armées royales (FAR), Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik