Ecoutez Radio Sputnik
    Vue de Tunis

    Un expert de l’Onu disparu en Tunisie à son arrivée dans le pays

    CC BY 3.0 / M.Rais
    Afrique
    URL courte
    0 102

    Dans un communiqué officiel publié ce vendredi, le ministère tunisien de l’Intérieur annonce l’arrestation de «deux individus de nationalité tunisienne» soupçonnés d’espionnage, portant ainsi atteinte à la sécurité nationale. Selon certains médias, l’un des prévenus pourrait être l’expert onusien porté disparu à Tunis depuis mardi 24 mars.

    Les forces de sécurités tunisiennes ont arrêté mardi 26 mars deux personnes de nationalité tunisienne soupçonnées d'espionnage, indique un communiqué du ministère de l'Intérieur publié ce vendredi sur son site officiel. Moncef Kartas, expert à l'Onu enquêtant sur les violations de l'embargo sur les armes vers la Libye, est porté disparu depuis son arrivée mardi à Tunis et en provenance de l'Italie. Selon Radio France international (RFI), l'une des personnes arrêtées pourrait être M.Kartas.

    «Suite à une enquête menée depuis l'année 2018, les services du ministère de l'intérieur ont procédé le 26 mars 2019, à l'arrestation de deux individus de nationalité tunisienne, soupçonnés d'espionnage», informe le communiqué du ministère, sans indiquer l'identité des personnes arrêtées.

    Dans le même sens, le ministère affirme avoir saisi des documents et du matériel électronique renseignant sur la nature de l'activité des deux prévenus. «Cette arrestation a permis de saisir, chez les deux individus, des documents confidentiels contenant des renseignements et des données sensibles touchant à la sécurité nationale, ainsi que des équipements d'interception, et de brouillage de communications et du matériel servant au balayage radio», précise le communiqué.

    Par ailleurs, le ministère a annoncé que «les investigations concernant ce dossier continuent en coordination avec les autorités judiciaires compétentes».

    Mercredi, selon RFI, le bureau de l'Onu à Tunis a adressé une note verbale au ministère tunisien des Affaires étrangères, lui demandant de prendre les mesures nécessaires pour «localiser Moncef Kartas, de connaître les raisons de son arrestation, et d'avoir des informations sur son état de santé».

    RFI a ajouté qu'«une personne qui voyageait avec l'expert affirme qu'il a été arrêté par une douzaine d'hommes en civil se présentant comme des membres des forces de sécurité».

    En tant qu'expert de l'Onu, Moncef Kartas dispose d'une immunité diplomatique, ce qui rend son arrestation illégale.

    Lire aussi:

    Un avion fait un amerrissage d’urgence devant des vacanciers abasourdis aux USA – vidéo
    L'Iran affirme avoir arraisoné un pétrolier étranger dans le golfe Persique
    Castaner décore des policiers impliqués dans les plus gros scandales de ces derniers mois
    Tags:
    expert, arrestation, disparition, espionnage, RFI, ONU, Moncef Kartas, Tunisie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik