Afrique
URL courte
110
S'abonner

Ahmed Awad Ibn Auf, chef du conseil militaire de transition, qui dirige le Soudan depuis la destitution jeudi de Omar el-Béchir, a annoncé lors d'une allucation télévisée sa démission et son remplacement par le général Abdel Fattah Abdelrahman Bourhan.

Le chef du conseil militaire de transition du Soudan, Ahmed Awad Ibn Auf, a annoncé le 12 avril sa démission, et le nom de son successeur le général Abdel Fattah al-Burhan Abdelrahmane.

M.Ibn Ouf s'adressait dans un discours à la nation retransmis par la télévision d'État. Son intervention survient alors que de nombreux Soudanais manifestent toujours devant le quartier général de l'armée à Khartoum pour réclamer une transition avec des personnalités civiles.

Le Président soudanais Omar el-Béchir a été destitué et arrêté le 11 avril. Ces informations, initialement révélées à Sputnik par une source au sein du service de sécurité local, ont été confirmées par le ministre de la Défense, Ahmed Awad Ibn Auf, au cours de son allocution télévisée.

Le ministre a également confirmé la dissolution du gouvernement et a annoncé la mise en place d'un conseil militaire voué à diriger le pays pendant deux ans. Selon ces annonces, la période de transition sera suivie par des «élections libres et équitables».

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
successeur, remplacement, pouvoirs, démission, coup d'Etat, Ahmed Awad Ibn Auf, Soudan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook