Ecoutez Radio Sputnik
    Rabat

    Après le grief du Mondial 2026, quel sens a la visite de ce dignitaire saoudien à Rabat?

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    Afrique
    URL courte
    0 34

    Turki Al Alshikh, conseiller à la cours royale saoudienne et président de l’Union des associations arabes de football (UAFA), a rencontré Mohammed VI mardi 16 avril à Rabat. Il a annoncé l’organisation de la coupe 2020 de l’UAFA au Maroc. Elle portera le nom du roi marocain. Cette visite est jugée comme un signe de plus du dégel des relations.

    Après l'entretien téléphonique du mois de mars dernier entre les rois d'Arabie saoudite et du Maroc, et la visite début avril du ministre marocain des Affaires étrangères à Riyad, Turki Al Alshikh, ministre d'État conseiller auprès de la cours royale saoudienne, a été reçu mardi 16 avril à Rabat par Mohammed VI. Lors de cette rencontre, M.Al Alshikh, président de l'Union des associations arabes de football (UAFA), a annoncé l'organisation de la coupe de l'UAFA 2020 au Maroc. Il a proposé qu'elle porte le nom de Mohammed VI, proposition acceptée par le roi. Cette visite, corroborée par la publication d'une photo des deux responsables sur les réseaux sociaux, est perçue par la presse locale comme un signe de plus du réchauffement des relations entre les deux pays, d'autant plus que le dignitaire saoudien avait auparavant lui-même participé à leur refroidissement.

    «Je suis honoré en ma qualité de président de l'Union arabe de football que la prochaine édition du championnat arabe portera un nom très cher à tous les Arabes, celui de sa majesté le roi Mohammed VI, que Dieu le préserve, qui nous a honoré de l'approbation: la finale 2020 aura lieu à Rabat», a déclaré le responsable saoudien sur son compte Facebook en commentaire de sa photo avec le souverain marocain.

    Lors du vote pour l'organisation de la Coupe du Monde 2026, Turki Al Alshikh, également président de l'Autorité générale du sport (AGS) et du Comité olympique saoudiens, a ouvertement soutenu la candidature des États-Unis-Canada-Mexique contre celle du Maroc. Dans son sillage, sept pays arabes ont voté contre Rabat, une position qu'il a justifiée par les liens privilégiés entre le Maroc et le Qatar.

    Au mois de janvier 2019, lors de l'annonce du tirage au sort de la finale de la Coupe arabe des clubs champions, le site l'UAFA a publié une carte du Maroc tronquée du territoire du Sahara occidental qui a provoqué un tollé dans le royaume chérifien.

    Dans le cadre de sa tournée dans les pays du Golfe, Nasser Bourita, chef de la diplomatie marocaine, s'est rendu les 9 et 10 avril à Riyad où il a rencontré le prince héritier Mohammed ben Salmane avant de rencontrer le roi Salmane.

    Dans un entretien à la chaine qatarie Al Jazeera à l'issue de sa visite dans le royaume saoudien, le diplomate a affirmé que le Maroc entretenait une relation «exceptionnelle et spéciale» avec l'Arabie saoudite, ajoutant que Rabat servait d'intermédiaire pour aider Riyad et Doha à trouver un terrain d'entente.

    Le 21 mars, le roi Salmane s'est entretenu par téléphone avec Mohammed VI. Il a examiné avec lui «les relations fraternelles et amicales», rapporte l'agence de presse officielle saoudienne SPA.

    En février, une crise diplomatique est née entre les deux pays à la suite de l'entretien accordé par Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères et de la coopération internationale, à la chaine qatarie Al Jazeera. Lors de cette interview, le ministre a indiqué que l'engagement de son pays dans le conflit au Yémen, sous la direction de la coalition arabe menée par Riyad, avait «changé».

    Une semaine après l'entretien du chef de la diplomatie marocaine avec Al Jazeea, la chaîne de télévision saoudienne Al-Arabiya a diffusé un documentaire sur le conflit du Sahara occidental. Dans ce reportage, la chaine de télévision affirme que le Maroc a «envahi le Sahara [occidental, ndlr] après le départ des colonisateurs espagnols en 1975».

    Lire aussi:

    En Algérie, la première cause de la prolifération «inquiétante» du cancer est culinaire
    Les jus de fruits 100% naturels présentent un danger mortel, révèlent des médecins français
    L'emplacement secret d'armes nucléaires US en Europe dévoilé par hasard
    Tags:
    relations diplomatiques, relations bilatérales, Union des associations arabes de football (UAFA), Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, Mohammed ben Salmane Al-Saoud, Nasser Bourita, Turki Al Alshikh, roi Mohammed VI du Maroc, Arabie Saoudite, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik