Afrique
URL courte
0 42
S'abonner

Un voyageur marocain a été arrêté durant la nuit de mercredi à jeudi à l’aéroport de Tunis-Carthage avec 83 capsules de résine de cannabis dans l’estomac, ont indiqué les douanes tunisiennes. La drogue était destinée à un réseau tunisien dirigé par une femme de nationalité marocaine, selon la même source.

Les douaniers de l'aéroport de Tunis-Carthage ont arrêté un Marocain pour trafic de résine de cannabis, a indiqué ce jeudi le colonel Haïthem Zanned, porte-parole de la direction générale des douanes tunisiennes. S'exprimant lors d'une déclaration à la radio Mosaïque FM, le responsable a précisé que le prévenu avait avalé plus de 80 capsules de cette drogue.

«Les agents de la douane à l'aéroport de Tunis-Carthage ont déjoué une tentative de contrebande de 83 capsules de résine de cannabis, dans l'estomac d'un voyageur marocain, tard dans la nuit [de mercredi à jeudi, ndlr]», a déclaré le porte-parole. «Les 83 capsules ont été extraites de son estomac», a-t-il précisé.

Durant son interrogatoire, «l'homme a avoué avoir l'intention de livrer la drogue à un réseau basé en Tunisie, à sa tête une femme de nationalité marocaine», selon le colonel Zanned.

En décembre 2018, les agents des douanes du même aéroport tunisien avaient également arrêté un citoyen tunisien venant de Casablanca, au Maroc, avec 50 capsules de résine de cannabis dans le ventre, soit 250 grammes.

​Le Maroc est, avec l'Afghanistan, l'un des deux premiers producteurs mondiaux de résine de cannabis, selon le Rapport mondial sur les drogues 2016 publié par l'Onu. Le département d'État américain indique que cette activité représente environ 20% du PIB marocain.

Lire aussi:

Après le Covid, le chaos social? Le FMI s'inquiète pour la France
Nouveau rebondissement dans l'affaire Elisa Pilarski tuée par des chiens
Sanofi a commis une «erreur de débutant» en fabriquant son vaccin: une virologue étrille le géant français
Gorbatchev reçoit un message de Biden
Tags:
trafic de drogue, résine de cannabis, Douanes, Maroc, Tunisie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook