Ecoutez Radio Sputnik
    Alger

    Un jeune homme blessé lors des manifestations à Alger est décédé, selon la télévision

    © Sputnik .
    Afrique
    URL courte
    0 38

    Blessé la semaine dernière lors des manifestations ayant eu lieu dans la capitale algérienne, un jeune homme s’est éteint, relate la chaîne Ennahar TV ce vendredi 19 avril.

    Le jeune homme qui a été blessé à la tête au cours des manifestations de la semaine dernière à Alger a succombé à ses blessures, a annoncé ce vendredi 19 avril la chaîne Ennahar TV.

    D’après Ennahar TV, il y a deux versions concernant le décès de cet homme. Selon la première, il a été frappé lors des manifestations de vendredi dernier. La seconde veut qu'il soit tombé d'un camion alors qu'il se rendait à la manifestation.

    La chaîne a précisé qu’une enquête avait été ouverte.

    Les Algériens, qui ont déjà obtenu la démission du désormais ancien Président Abdelaziz Bouteflika, continuent de manifester pour exiger à présent le départ du chef de l'État par intérim Abdelkader Bensalah et de tous les partisans de l'ancien dirigeant algérien.

    Suite à la démission du Président Abdelaziz Bouteflika le 2 avril 2019, le parlement algérien s'est réuni mardi 9 avril pour mettre en application l'article 102 de la constitution. À cet effet, il a entériné la vacance définitive du poste de Président de la République et installé le président du Sénat, Abdelkader Bensalah, comme chef d'État par intérim pour une durée de 90 jours. Durant cette période, ce dernier doit s'atteler à l'organisation d'une élection présidentielle à laquelle il n'a pas le droit d'être candidat.

    Lire aussi:

    La base russe de Hmeimim repousse une attaque aux lance-roquettes multiples, 180 djihadistes éliminés
    Moscou commente la reprise par les USA des importations de pétrole vénézuélien
    Conseil des ministres ou «pyjama party»? La tenue de Sibeth Ndiaye devient la risée de la Toile
    Tags:
    morts, blessure, manifestation, Abdelaziz Bouteflika, Abdelkader Bensalah, Alger, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik