Ecoutez Radio Sputnik
    Menottes

    Plusieurs milliardaires algériens auraient été arrêtés par la police

    © Sputnik . Vitaliy Belousov
    Afrique
    URL courte
    6212

    La télévision algérienne a rapporté lundi que quatre frères Kouninef et l'homme d'affaires Issad Rebrab avaient été arrêtés. Le groupe Cevital a immédiatement démenti l'arrestation de son PDG.

    La télévision publique A3 a rapporté lundi que les frères Kouninef, réputés proches de Saïd Bouteflika, et l'homme d'affaires Issad Rebrab, considéré comme l'homme le plus riche du pays, avaient été arrêtés en Algérie par la gendarmerie nationale. Par la suite, le groupe Cevital a démenti l'arrestation de M.Rebrab.

    «Rebrab n’a pas été arrêté. On s’est présenté ce matin 9h30, il est en train d’être entendu sur le blocage Evcon», a affirmé le directeur de communication du groupe Mouloud Oual cité par TSA.

    La télévision affirme que les frères Kouninef ont été arrêtés dans le cadre d’une enquête sur la conclusion de marchés publics avec l’Etat, trafic d’influence avec des fonctionnaires publics et détournement de foncier.

    Plus tard, TSA a rapporté, citant une «source sûre», qu'Issad Rebrab était présenté au tribunal pour être entendu dans le cadre d’une enquête de la gendarmerie sur l’affaire Evcon. Or, sur son Twitter officiel, M.Rebrab a une nouvelle fois démenti «une information mensongère».

    Auparavant, la justice algérienne a déjà convoqué l'ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia et l'actuel ministre des Finances Mohamed Loukal, deux proches collaborateurs de Bouteflika soupçonnés de gaspillage de deniers publics et d'abus de pouvoir.

    La justice a également interdit à un certain nombre de personnes de quitter l'Algérie, sans donner de noms, mais les médias avaient révélé ceux d'une dizaine d'influents hommes d'affaires, tous liés à l'entourage du chef de l'État.

    Lire aussi:

    Un «nouveau» véhicule de la police française filmé de l'intérieur... son état se passe de mots (vidéo)
    L'Iran promet de ne pas se rendre même sous les bombes
    La France veut déployer un système de défense antiaérienne en Turquie en plein conflit autour des S-400
    Tags:
    arrestation, corruption, Cevital, frères Kouninef, Saïd Bouteflika, Issad Rebrab, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik