Afrique
URL courte
656
S'abonner

Un appareil d'Air Zimbabwe qui réalisait un vol entre Johannesbourg et Harare a réussi à se poser en Afrique du Sud, l'un de ses moteurs étant vraisemblablement victime d'un incendie, a annoncé The Sun.

Un Boeing 767 de la compagnie aérienne Air Zimbabwe a atterri sans encombre à l'aéroport international de Tambo, près de Johannesburg, alors que l'un de ses moteurs était supposé brûler, selon The Sun.

Le moteur a pu prendre feu après que l'avion a heurté un oiseau, selon des sites de surveillance des vols cités par le journal.

Toujours selon The Sun, des équipes de pompiers se trouvaient en attente à l'aéroport.

L'appareil réalisait un vol entre Johannesbourg et Harare et devait atterrir dans la capitale zimbabwéenne dans la soirée. Il n'y pour l'instant aucun autre détail.

Après le double accident du Boeing 737 MAX et le constat de défauts de fabrication sur les Boeing 787 Dreamliner, assemblés en Caroline du Nord, une troisième mauvaise nouvelle pour le constructeur aéronautique et aérospatial américain: au-delà de ces deux modèles de l'aviation civile, c'est son appareil militaire de ravitaillement en vol, le KC-46A Pegasus, qui est sujet à des critiques au Pentagone.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Ces 17 millions de Français seront prioritaires pour obtenir le vaccin anti-Covid
Tags:
oiseaux, avion, moteur, atterrissage, Boeing 737 MAX, Boeing 767, Boeing 787 Dreamliner, Boeing, Pentagone, The Sun, Caroline du Nord, Johannesburg, Harare, Zimbabwe, Afrique du Sud, Afrique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook