Afrique
URL courte
460
S'abonner

Au terme d’une séance de neuf heures, 124 députés du parlement sénégalais ont voté pour l’adaptation de la réforme constitutionnelle dont le but est de mener à la suppression du poste de Premier ministre.

Les députés sénégalais ont adopté samedi 4 mai la révision de la Constitution devant conduire à la suppression du poste de Premier ministre, relate l'AFP.

«L'Assemblée a adopté le projet de réforme de la Constitution», a déclaré le président de l'Assemblée nationale Moustapha Niasse.

Dans un hémicycle quasi-complet, à l'issue d'une séance de neuf heures, parfois agitée, 124 députés ont voté pour, et seulement sept contre, avec sept abstentions.

Les députés ont entamé à 10h00 (locales et GMT) les débats sur ce projet, déjà entériné par la commission des lois de l'Assemblée, qui porte sur au moins 22 articles de la Constitution.

Lire aussi:

Un avion de ligne s'écrase en Afghanistan avec plusieurs personnes à son bord
Le basketteur Kobe Bryant parmi les victimes d'un crash d'hélicoptère aux États-Unis - vidéos
Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
Tags:
députés, parlement, vote, Constitution, réforme, Sénégal
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik