Afrique
URL courte
5718
S'abonner

Le géant français Valeo, spécialisé dans la fabrication de pièces et équipements automobiles, a récemment inauguré un nouveau site industriel au Maroc. Celui-ci a demandé un investissement de 130 millions d'euros et promet la création d'environ 1.000 emplois.

Valeo a ouvert un nouveau site industriel au Maroc, à Tanger Automotive City, en y investissant 130 millions d'euros. Le site a été inauguré en présence, notamment, du ministre de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l'Économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, et du PDG de Valeo, Jacques Aschenbroich.

«L'implantation de ce groupe, qui réalise actuellement au Maroc un chiffre d'affaires de 76 millions d'euros et un taux d'intégration locale de 64%, permet d'introduire des spécialités nouvelles et enrichir la chaine de valeur du secteur», a déclaré Moulay Hafid Elalamy.

Jacques Aschenbroich s'est particulièrement félicité de la qualité de la main d'œuvre locale.

«Valeo entend poursuivre le développement de son investissement pour porter son chiffre d'affaires à 500 millions d'euros, à moyen terme», a souligné le PDG.

Cet investissement du puissant équipementier français, présent presque partout dans le monde, et au Maroc depuis 2012, permettra de créer, avant la fin de l'année, quelque 1.000 emplois directs, notamment d'opérateurs, de techniciens, d'ingénieurs et de cadres, a précisé Atlasinfo.

Le site compte deux bâtiments, dont le premier est déjà opérationnel depuis 2017. L'un est consacré à la production de systèmes d'éclairage et d'essuyage alors que le second fabriquera des systèmes thermiques, notamment de ventilation et de refroidissement des moteurs, ainsi que des systèmes d'assistance à la conduite.

L'équipementier français, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 19,3 milliards d'euros en 2018, emploie plus de 113.000 collaborateurs dans 186 sites de production, 21 centres de recherche, 38 centres de développement et 15 plateformes de distribution, répartis sur 33 pays à travers le monde, a rappelé l'agence d'information économique africaine Ecofin.

Le Maroc a signé le 11 décembre 2017 une série de conventions d'investissement avec des constructeurs automobiles français, en vue du développement d'un tissu d'équipementiers automobiles représentant plus d'un milliard d'euros.

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Une mère de trois enfants saute dans un étang gelé pour sauver un chien – vidéo
Tags:
centre de recherche, éclairage, cadres, ingénieurs, techniciens, emploi, investissements, chiffre d'affaires, automobile, équipements, Valeo, Tanger, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook