Afrique
URL courte
22978
S'abonner

Le 11 mai, durant le ramadan, un homme ayant des antécédents judiciaires a violé une fillette de 12 ans, profitant de l’absence de sa mère au domicile parental, a affirmé une source à Le Site Info. Une enquête est en cours pour arrêter le coupable et le déférer devant un tribunal.

Une fillette de 12 ans a été violée le 11 mai par un adulte ayant plusieurs antécédents judiciaires, dans la ville d'Ouazzane (nord du Maroc), selon une source citée par le média en ligne Le Site Info.

Selon cette source, «le mis en cause est entré par effraction chez la victime et l'a violée, profitant de l'absence de sa mère qui est ouvrière agricole».

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie royale sur ordre du parquet, toujours selon la même source, pour déterminer les circonstances du crime dans le but d'interpeller le coupable et de le déférer devant la justice.

Au mois de février, le journal Al Ahdath Al Maghribia a rapporté qu'un imam avait été condamné à une peine de cinq ans d'emprisonnement ferme pour avoir abusé sexuellement de sept mineures. En plus de cette peine, le tribunal l'avait assigné à payer des amendes de 50.000 dirhams (4.600 euros) à l'une des victimes et de 10.000 dirhams (920 euros) à chacune des six autres, toutes mineures âgées de 8 à 16 ans.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc
Poutine rhabille un militaire palestinien en pleine cérémonie – vidéo
Comment Téhéran pourrait faire s’effondrer les marchés américains
Tags:
Ramadan, viol, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik