Ecoutez Radio Sputnik
    Mohammed VI

    Mohammed VI a-t-il donné un coup de pouce au PSG-Judo en faisant recruter Teddy Riner?

    © AFP 2019 ALAIN JOCARD
    Afrique
    URL courte
    316
    S'abonner

    Alors que le PSG envisageait de relancer sa section professionnelle de judo, le roi Mohammed VI a convaincu le prince du Qatar de faire recruter par le club son ami Teddy Riner, dix fois champion du monde, révèle une enquête de Mediapart. Le judoka a pour sa part aidé le Maroc à obtenir l’organisation du Championnat du Monde de 2017.

    D'après une enquête publiée le 13 mai par Mediapart, le roi du Maroc Mohammed VI est intervenu auprès de l'émir du Qatar Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani pour faire embaucher le judoka français Teddy Riner au PSG en 2017, alors que le club cherchait à relancer sa section professionnelle de judo. La même enquête a révélé qu'en contrepartie Teddy Riner a «aidé son ami Mohammed VI à décrocher l'organisation des mondiaux de novembre 2017 à Marrakech», où il a été sacré champion du monde pour la dixième fois.

    Suite à la fermeture le 30 juin 2017 de la section judo du Levallois Sporting Club (LSC), financée par la mairie de Levallois, le judoka s'est retrouvé au chômage. C'est à ce moment que «le roi du Maroc Mohammed VI a alors fait part des problèmes de son ami Riner à l'émir du Qatar», avance Mediapart. «Lequel émir a demandé à ses conseillers de créer de toutes pièces une section judo au PSG, afin de pouvoir embaucher le judoka à un très confortable salaire de 40.000 euros net par mois», ajoute le média.

    La même enquête informe que le judoka était durant la même période «sponsorisé par Maroc Télécom, et a appuyé Mohammed VI auprès des dirigeants de la Fédération internationale de judo pour décrocher l'organisation des mondiaux toutes catégories d'octobre 2017 à Marrakech».

    Joint par le média d'investigation, Teddy Riner a affirmé que «j'ai entendu cette rumeur mais je ne souhaite pas la commenter». «Je connais très bien Mohammed VI et j'ai rencontré plusieurs fois Tamim al-Thani, qui m'a même parlé de ce projet», a-t-il souligné, précisant qu'«on ne pourra jamais savoir si ça s'est vraiment passé comme ça [entre les deux souverains, ndlr]».

    Tout en payant le champion du monde à hauteur de 40.000 euros net par mois, le PSG «savait dès le départ que Riner ne rapporterait quasiment rien», selon la même source. En effet, n'ayant pas réussi à monter une équipe professionnelle de haut niveau, Teddy Riner «joue désormais le rôle de "grand frère" auprès des jeunes judokas du PSG, avec lesquels il s'entraîne une fois par semaine», confie Mediapart. «J'aime les encourager, je les conseille, y compris lorsqu'on s'entraîne à l'Insep. Je suis aussi allé aux championnats de France junior avec eux. On est en train de construire une histoire», a-t-il déclaré au média.

    Sollicités par le journal, les deux souverains n'ont pas donné suite.

    De son côté, le PSG a, tout comme Teddy Riner, nié l'existence d'accord entre le roi du Maroc et le prince du Qatar, se contentant d'affirmer qu'«il s'agissait de relancer le PSG Judo, qui a brillé de 1992 à 2002 avec des champions comme David Douillet et Djamel Bouras, devenu à Doha le conseiller sportif de l'émir du Qatar, et qui préside aujourd'hui la nouvelle section judo».

    Tags:
    intervention, judo, Tamim ben Hamad Al-Thani, roi Mohammed VI du Maroc, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik