Afrique
URL courte
351584
S'abonner

Un père a égorgé sa fille de 16 ans à cause de messages qu’elle recevait de son amoureux sur WhatsApp, dans un village marocain, lundi 13 mai. Le parent a ensuite été arrêté et une enquête a été ouverte.

Lundi 13 mai, un homme a égorgé sa fille de 16 ans dans le village marocain de Ouled El Kelai, de la commune rurale de Rissana Sud. L’infanticide a été provoqué par les messages que l’adolescente recevait sur WhatsApp de la part de son amoureux, relate le site d’information marocain Le360 se référant aux témoignages des habitants locaux.

Ainsi, le père était au courant que sa fille avait depuis deux mois une relation amoureuse avec un garçon et la soupçonnait d’avoir eu d’autres copains avant.

«Le père aurait commis l'irréparable à cause de commérages dans le village et ses environs, qui avaient trait aux nombreuses aventures amoureuses de la victime avec des jeunes des parages», précise le média en soulignant que le parent voulait «laver son honneur».

Le meurtre a été commis au domicile de la victime dans la journée alors que la mère était partie travailler dans un champ agricole.

Après son passage à l’acte, l’homme a tenté d’enterrer l’enfant «à l’intérieur» de la maison. Cependant, il a été surpris par son épouse pendant qu’il creusait la tombe.

La femme a alerté les voisins. Les gendarmes arrivés sur les lieux ont arrêté le père. Une enquête a été ouverte.

Lire aussi:

Qui est l’auteur de l’attaque de Rambouillet qui a coûté la vie à une agent?
En continu. Un Tunisien abattu après avoir tué un agent de police avec un couteau à Rambouillet
«C’est tout le département qui s’embrase»: le commissariat de Trappes attaqué pendant deux heures - vidéo
Macron coupé par Poutine après un souci technique au sommet climat
Tags:
égorger, WhatsApp, amour, message, meurtre, fille, père, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook