Ecoutez Radio Sputnik
    Sahara occidental

    L’Onu, le Front Polisario et le Maroc réagissent à l’unisson à la démission de l’envoyé pour le Sahara

    © AFP 2019 Ryad Kramdi
    Afrique
    URL courte
    331

    Dans un communiqué du 22 mai, l’Onu a annoncé avec regret la démission de Horst Köhler de son poste d’envoyé du secrétaire général «pour des raisons de santé». Le Front Polisario a transmis à Sputnik une copie de son communiqué regrettant le départ du diplomate. Le Maroc a également réagi, exprimant le même sentiment.

    L’ancien Président allemand Horst Köhler, envoyé du secrétaire général de l’Onu pour le Sahara occidental, a démissionné le 22 mai de son poste «pour des raisons de santé», selon un communiqué des Nations unies. Dans un communiqué dont Sputnik a reçu une copie, le Front Polisario a regretté la démission de M.Köhler et l’a remercié pour les efforts qu’il a déployés pour la résolution du conflit au Sahara occidental. Le Maroc a également exprimé ses regrets d’apprendre la démission du diplomate onusien et lui a rendu hommage, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

    «Le secrétaire général a rencontré aujourd'hui M.Köhler, qui l'a informé de sa décision de se retirer pour des raisons de santé», a indiqué le communiqué de l’Onu. «Le secrétaire général a profondément regretté cette démission, mais a déclaré comprendre parfaitement cette décision et a adressé ses meilleurs vœux à son envoyé personnel», a-t-il ajouté.

    Dans un communiqué dont Sputnik a eu une copie, le Front Polisario s’est déclaré «profondément attristé d'apprendre la démission de l’envoyé personnel du secrétaire général de l’Onu».

    «Au cours de son mandat d’envoyé personnel, le Président Köhler n’a pas ménagé ses efforts pour trouver une solution juste et durable permettant l’autodétermination du peuple du Sahara occidental», a-t-il ajouté.

    Le Maroc a déclaré avoir pris note «avec regret» de cette démission, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, cité par l’agence Maghreb Arabe Presse (MAP).

    Rabat a également rendu hommage aux efforts déployés par M.Köhler et salué «la constance, la disponibilité et le professionnalisme avec lesquels il s’est acquitté de ses fonctions», selon la même source.

    Âgé de 76 ans, Horst Köhler avait été nommé envoyé personnel d’Antonio Guterres pour le Sahara occidental en août 2017, succédant à l’Américain Christopher Ross qui avait démissionné quelques mois auparavant, après avoir occupé ce poste pendant huit ans.

    Le Maroc et le Front Polisario se sont réunis le 21 mars à Genève dans le cadre de la table ronde sur le conflit au Sahara occidental. Il s'agissait de la deuxième table ronde, après celle organisée début décembre 2018 au siège de l'Onu à Genève, qui avait mis fin à six ans d'absence de dialogue. L'Algérie et la Mauritanie ont participé à ces rencontres en tant qu'observateurs et pays voisins.

    Lire aussi:

    Para bellum: un ultimatum de Washington à l’Iran révélé
    Erdogan déclare que l’ex-Président égyptien Morsi «a été tué»
    Exit le F-35, la Turquie dévoile son propre projet d'avion furtif, «le meilleur chasseur en Europe» (photo)
    Tags:
    Maroc, autodétermination, autodéclaration, solution politique, Front Polisario, Sahara occidental
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik