Afrique
URL courte
1280
S'abonner

Le ministère algérien de la Défense nationale a annoncé dans un communiqué que les unités de l’armée avaient saisi des armes de guerre et détruit par drones des cibles terroristes dans le sud-est du pays, à la frontière avec la Libye.

Le 30 mai, les unités de la lutte antiterroriste de l’Armée nationale populaire (ANP) algérienne ont découvert un important stock d’armes et de munitions au nord-est d'In-Amenas, à la frontière sud-est de l’Algérie avec Libye, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). L’ANP a également procédé à des opérations de destruction de cibles terroristes par drones, informe la note.

Dans le cadre de la lutte antiterroriste, les unités de l’ANP ont découvert lors d'une patrouille de recherche et de fouille «une cache d'armes et de munitions contenant: 1 lance-roquettes RPG-7, 3 obus pour lance-roquettes RPG-7, 3 pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, ainsi que trois 3 chargeurs et quantité de munitions», détaille le communiqué du MDN.

Selon la même source, des drones de l’ANP «ont exécuté des vols de jour et de nuit, les 29 et 30 mai, pour la destruction de cibles terroristes ayant été localisées lors d'une opération de reconnaissance aérienne».

Depuis la chute du pouvoir de Mouammar El-Kadhafi en 2011, les flux de circulation d’armes de guerre dans toute la région du Sahel ont augmenté d’une manière inquiétante. Des saisies d’armes et de munitions dans le sud de l’Algérie, notamment près des frontières avec la Libye, le Niger et le Mali, sont régulièrement annoncées par le MDN.

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Sanctions contre la Russie, le Venezuela et la Birmanie: «une erreur stratégique majeure commise par l’UE»
Tags:
lutte antiterroriste, terrorisme, obus, RPG-7, Kalachnikov, munitions, armes, drone, Armée nationale populaire algérienne (ANP)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook