Afrique
URL courte
052
S'abonner

Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI)*, via le chef du Conseil consultatif, soutient les marches pacifiques en Algérie tout en menaçant la France, promettant de s’en prendre à ses intérêts au Sahel. Le chef terroriste s’est exprimé dans un enregistrement adressé à la chaîne France 24.

Dans un enregistrement audio de près de 53 minutes reçu par la chaîne de télévision France 24, Abou Obeida Youssef al-Annabi, un des cadres d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI)*, a apporté son soutien aux manifestations pacifiques en Algérie. Il s’en est, par ailleurs, pris à la France, la menaçant de frapper ses intérêts au Sahel. La vidéo du chef terroriste d’origine algérienne est une réponse à 12 questions qui lui ont été posées, via des intermédiaires, par Wassim Nasr, journaliste à la chaîne française.

Évoquant les propos d’al-Annabi, chef du Conseil consultatif de l’organisation terroriste, sur le mouvement populaire du 22 février en Algérie, le journaliste a indiqué que ce dernier avait affirmé qu’AQMI* approuvait les actions pacifistes des manifestants, soulignant que le djihad ne se limitait pas uniquement à la lutte armée.

Commentant ces propos, M.Nasr a affirmé sur France 24: «bien sûr, il s’agit d’une manœuvre politique pour AQMI*, visant à capitaliser sur le mouvement de contestation». Le journaliste a également souligné l’écart des déclarations d’al-Annabi avec celles d’Abou Bakr al-Baghaddi, le chef de Daech*, qui a qualifié les mouvements de contestation en Algérie et au Soudan de combats d’ignorants.

Abou Obeida Youssef al-Annabi a aussi menacé la France, selon la même source, appelant à combattre sa présence au Sahel. Le dirigeant d’Al-Qaïda* a en ligne de mire les deux entreprises françaises Areva et Total, présentes dans cette région.

«Il a un discours très virulent vis-à-vis de la France, il avait déjà appelé au jihad contre la "puissance coloniale française" il y a quelques années, en l’accusant notamment de piller l’Afrique et d’attiser les conflits ethniques», a expliqué Wassim Nasr.

En septembre 2015, le département d’État américain avait classé Abou Obeida Youssef al-Annabi comme terroriste international. Il est le candidat favori à la succession de l’actuel chef d’AQMI*, Abdelmalek Droukdel.

*Organisations terroristes interdites en Russie

Lire aussi:

La France rappelle ses ambassadeurs à Washington et Canberra pour consultations
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Les talibans conseillent «au jeune Président français» de «ne pas être trop impulsif»
L'armée US reconnaît que sa dernière frappe à Kaboul était une erreur avec «un bilan tragique»
Tags:
Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Al-Qaïda, Sahel, Algérie, France, Areva, manifestation, actions, pacifisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook