Afrique
URL courte
274
S'abonner

Au Maroc, 12,8 tonnes de résine de cannabis ont été saisies par la police à bord d'un camion portant une fausse plaque d'immatriculation. Il s'agit d'une des plus grosses prises de l'année.

La police marocaine a annoncé la saisie de 12,8 tonnes de résine de cannabis à bord d'un camion portant une fausse plaque d'immatriculation, dans la région de Nador (nord-est).

Il s'agit d'une des plus grosses prises de l'année. L'opération a permis l'arrestation de trois suspects «aux antécédents judiciaires» et la saisie d'armes blanches, a précisé la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Un des suspects faisait l'objet d'un avis de recherche au niveau national pour «organisation d'opérations d'immigration illégale et de traite humaine», selon la DGSN. 

Une enquête a été ouverte pour «appréhender toutes les personnes impliquées dans cet important trafic de stupéfiants», conclut le communiqué. 

Le Maroc est l'un des principaux producteurs mondiaux et exportateurs de résine de cannabis, selon l'Office de l'Onu contre la drogue et le crime (ONUDC). 

En 2018, la police marocaine avait saisi 52 tonnes de résine de cannabis, 1,65 tonne de cocaïne et 1,3 million de «comprimés psychotropes hallucinogènes et d'ecstasy», selon un bilan officiel, cité par l’AFP.

Lire aussi:

La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Voici quand la France pourrait faire face à une deuxième vague de Covid-19, selon des chercheurs
Tags:
Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) marocaine, haschisch, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook