Ecoutez Radio Sputnik
    Ahmad Ahmad

    Finale de la Ligue africaine des champions: qu’a dit le chef du gouvernement tunisien au président de la CAF?

    © AP Photo / Abdeljalil Bounhar
    Afrique
    URL courte
    120
    S'abonner

    Des sources ont confié au magazine Jeune Afrique que c’est le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, qui aurait conseillé au président de la Confédération africaine de football d’accorder la victoire dans la finale de la Ligue des champions d'Afrique à l'Espérance sportive de Tunis.

    L’issue de la finale retour de la Ligue des champions d'Afrique, qui opposait, le 2 juin, l'Espérance sportive de Tunis (EST) au Wydad AC de Casablanca, porterait la touche du chef du gouvernement tunisien Youssef Chahed, selon des sources citées par le magazine Jeune Afrique. Marquée par un arbitrage contesté, c’est ce dernier qui aurait conseillé au président de la Confédération africaine de football (CAF) Ahmad Ahmad d’accorder la victoire à l’EST, évoquant des risques de troubles dans le stade, est-il indiqué.

    Lors de cette rencontre disputée dans le stade de Radès, dans la banlieue sud de Tunis, alors que le Wydad était menée 1 à 0, l’arbitre gambien Bakary Gassama a annulé à la 58e minute un but marocain, donnant ainsi l’avantage à l'Espérance sportive de Tunis. Suite à la décision de l’arbitre, les Marocains avaient refusé de reprendre le jeu, tant que leur but invalidé n'aurait pas été visionné par l'assistance vidéo à l'arbitrage. En raison d’une panne du système vidéo, après une heure et demie d’interruption du match, le président de la CAF a proclamé l’EST championne d’Afrique.

    Or, selon des sources citées par Jeune Afrique, c’est Youssef Chahed qui aurait conseillé à Ahmad Ahmad de déclarer le club tunisien vainqueur quitte à rejouer le match par la suite.

    «Quitte à rejouer le match plus tard, remettez la coupe à l’Espérance, sous peine de provoquer un soulèvement incontrôlable dans les tribunes», aurait dit le chef du gouvernement tunisien au président de la CAF.

    Le 5 juin, le comité exécutif de la CAF a décidé suite à une réunion d’urgence à Paris, de faire rejouer la finale retour en dehors du territoire tunisien, invoquant des raisons de sécurité. La CAF a également demandé au club tunisien de lui restituer le trophée et les médailles.

    Auparavant, dans une déclaration à la radio Mars, Mohamed Maqrouf, porte-parole de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), avait affirmé que ce sport avait subi une attaque au niveau national, attaque venue de l’extérieur, sans en nommer les responsables. Il considère que l’arbitrage a été utilisé pour porter atteinte au football marocain, citant les deux matchs de la Coupe et de la Ligue des champions africaines, auxquels ont pris part la Renaissance Sportive Berkane (RSB) et le Wydad de Casablanca.

    Tags:
    Ahmad Ahmad, Youssef Chahed, Coupe d'Afrique des nations CAN, football, match
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik