Ecoutez Radio Sputnik
    Un musulman lisant le Coran (photo d'archives)

    Une mosquée saccagée et des corans brûlés dans le sud-est du Maroc (photos)

    © REUTERS / Mohsin Raza
    Afrique
    URL courte
    151623

    Des inconnus ont fait irruption dans la mosquée de la cité universitaire d'Errachidia, dans le sud-est du Maroc, et l’ont vandalisée, déchirant des exemplaires du Coran et brisant la porte et les fenêtres de l’édifice, indiquent les médias marocains.

    Des corans déchirés et brûlés, l’infrastructure en bois de la mosquée dégradée, des tapis troués… Tel est désormais l’état de la mosquée de la cité universitaire d’Errachidia, dans le sud-est du Maroc, relatent les médias marocains.

    Des étudiants de l’établissement ont posté dimanche 16 juin sur les réseaux sociaux plusieurs photos, témoins de la haine qui s’est déchaînée contre cette mosquée. Les vandales ont brûlé plusieurs exemplaires du Coran et brisé la porte et les fenêtres de l’édifice religieux, a indiqué Bladi.net, se référant au site d'information de la ville de Marrakech, Kech24.

    D’ailleurs, ce n’est pas la première fois que cette mosquée est la cible d’attaques, des inconnus ayant précédemment volé des tapis dans ce lieu de culte, a rappelé le média marocain Le Site Info, citant «une source bien informée».

    Le ou les auteurs de cet acte restent encore inconnus, tout comme leurs motivations, a encore noté Kech24, qui ne précise pas s’il y a eu, ou non, ouverture d’une enquête.

    Lire aussi:

    Un «cimetière» de Boeing 737 MAX découvert en Californie
    Un Guinéen est mort le soir de la finale de la CAN après une altercation imputée à un Algérien
    Vidéo de cockpit du crash d’un Boeing dans un lagon en Micronésie
    Tags:
    culte, enquête, Marrakech, Coran, vandalisme, mosquée, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik