Afrique
URL courte
130
S'abonner

Hospitalisé ce jeudi suite à un «grave malaise», le Président tunisien Béji Caïd Essebsi est «hors de danger» et pourrait quitter l'hôpital en début de semaine, écrit l’AFP, se référant à son fils Hafedh Caïd Essebsi.

Le Président tunisien Béji Caïd Essebsi, victime d'un grave malaise jeudi, est «hors de danger» et pourrait sortir de l'hôpital en début de semaine, a assuré son fils Hafedh Caïd Essebsi, cité par l'AFP.

«Le Président va mieux, il est hors de danger et nous espérons qu'il va quitter l'hôpital lundi ou mardi», a déclaré à l'AFP M. Essebsi, qui est également le dirigeant du parti présidentiel Nidaa Tounes.

Béji Caïd Essebsi, 92 ans, est soigné à l'hôpital militaire de Tunis, où il a reçu vendredi le Premier ministre Youssef Chahed.

Le plus vieux chef de l'État au monde après la reine d'Angleterre se trouvait dans un état «critique» jeudi, selon la présidence, le jour même où Tunis était le théâtre d'un double attentat suicide contre la police revendiqué par Daech*.

Un policier a été tué et huit autres personnes blessées dans ces attaques ayant fait ressurgir le spectre de la violence djihadiste.

Pionnière des «Printemps arabes» de 2011, la Tunisie a poursuivi sur la voie de la démocratisation ces huit dernières années, malgré les soubresauts politiques, la morosité économique et les attaques djihadistes.

Une éventuelle absence prolongée du Président a toutefois fait craindre de nouvelles incertitudes politiques, notamment à l'approche des législatives puis de la présidentielle en fin d'année.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Plus de 1.500 militaires français se déploient dans les Alpes pour faire face à «l’affrontement majeur»
Un homme condamné après avoir refusé de serrer la main d’une préfète
Le président de l’UFC accuse McGregor d’avoir fait «l’une des choses les plus sales», l’Irlandais rétorque
Tags:
Tunisie, Béji Caïd Essebsi
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook