Afrique
URL courte
10165
S'abonner

Algériens et Marocains se sont rassemblés des deux côtés de la frontière pour célébrer la victoire de l’Algérie en quart de finale de la CAN 2019. Deux vidéos montrent même deux algériens traverser la frontière pour rejoindre leur voisins de l’ouest. Sur les réseaux sociaux, les internautes ont apprécié cette fête commune.

Dans l’euphorie de la victoire de l’équipe de football algérienne en quart de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 contre la Côte d’Ivoire, des dizaines de Marocains se sont réunis à la frontière avec l’Algérie pour célébrer cette victoire avec leurs voisins de l’est.

Des vidéos relayées sur les réseaux sociaux montrent des Marocains en liesse célébrant la qualification de l’équipe algérienne à la demi-finale de la CAN 2019.

​Deux Algériens ont traversé la frontière entre les deux pays, fermée depuis 1994, pour se joindre à la fête de leurs voisins marocains. L’un d’entre eux a été interpellé par les gardes-frontières du royaume chérifien.

Sur les réseaux sociaux, la plupart des internautes ayant commenté les vidéos ci-dessus ont apprécié cette célébration commune entre Algériens et Marocains, rappelant les liens de fraternité qui liaient les deux peuples.

​L’équipe du Maroc a été éliminée de la compétition africaine en 8e de finale après sa défaite face au Bénin. L’équipe d’Algérie affrontera le Nigéria en demi-finale de la CAN 2019. La Tunisie également est passée en demi-finale en gagnant contre Madagascar. Elle affrontera le Sénégal pour une place en finale.

Lire aussi:

Deux fois moins de nouveaux cas en 24h comparativement à la veille en France
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Pour vaincre l’islamisme, faut-il sortir de la CEDH? À droite, certains plaident pour la rupture
Tags:
Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN), Coupe d'Afrique des Nations de football 2019, football, violation de la frontière, fermeture des frontières, poste-frontière, Maroc, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook