Afrique
URL courte
223
S'abonner

Trois semaines après le double attentat à Tunis, Daech* a publié une vidéo de propagande qu’il prétend avoir réalisé en Tunisie. Les images montrent trois groupes de plusieurs hommes prêtant allégeance au chef de l’organisation et promettant de frapper à nouveau dans le pays. La vidéo doit subir un test d’authentification.

Une vidéo de propagande signée par Daech* Tunisie, présentée comme filmée dans le pays, a été diffusée le 17 juillet sur la messagerie Telegram. Les images montrent des hommes cagoulés prêtant allégeance au chef de l’organisation terroriste Abou Bakr al-Baghdadi et appelant à de nouveaux attentats en Tunisie. La vidéo n’a pas encore été authentifiée.

«Vos soldats et vos fils en terre de Kairouan se portent bien», a déclaré l'un d'eux, surnommé «Abou Omar al-Tounsi (le Tunisien)», s'adressant au chef de Daech*. La région de Kairouan, dans le centre du pays, est réputée comme un haut lieu de l'islam en Tunisie grâce à sa grande mosquée.

Un autre terroriste surnommé «Abou Khaled al-Tounsi», appelle à «semer la terreur» en Tunisie.

Le chef de Daech* en Libye

Selon une source du renseignement citée dans un rapport publié par Jeune Afrique, la Tunisie a reçu des informations de la coalition internationale qui combat Daech* en Syrie et en Irak, faisant état de la présence d’Abou Bakr al-Baghdadi en Libye.

Auparavant, le site d’information Tunisie Numérique avait annoncé que le chef de Daech* s’était réfugié en Libye après la défaite de ses hommes dans la bataille d’Al-Baghouz, en Syrie.

Le même média ajoute que ce sont les forces spéciales britanniques, au cours d’une opération d’évacuation de quelques-uns de leurs éléments basés en Libye, lors de la grande offensive de Haftar sur Tripoli, qui avaient reçu des informations sur la probable présence du chef terroriste en Libye, protégé par les membres de son organisation auxquels il avait, auparavant, donné l’ordre de se replier dans ce pays.

Deux attentats suicides visant les forces de l’ordre ont secoué Tunis jeudi 27 juin, faisant un mort et huit blessés. Une voiture de police a explosé dans le centre de la ville, avenue Bourguiba, principale artère de Tunis, près de l’ambassade de France. Les attaques terroristes ont été revendiquées par Daech*.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
L’Iran suspend sa coopération avec l’UE dans plusieurs domaines
«Reprendre le pouvoir»: «Une partie des endormis va se réveiller», prédit François Boulo
Tags:
attentat, propagande terroriste, propagande, authentification, vidéo, Abou Bakr al-Baghdadi, Daech, Tunisie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook