Ecoutez Radio Sputnik
    Rabat

    Annulation des visas de certains Marocains: l’ambassade américaine à Rabat s'explique

    CC BY-SA 2.0 / Jacopo Romei
    Afrique
    URL courte
    144

    L’ambassade américaine à Rabat s’est exprimée après que certains Marocains se sont vus refusés des visas pour les États-Unis qui avaient pourtant été déjà approuvés. Selon la partie états-unienne, seul un petit nombre de visas ont été annulés et il s’agit de cas individuels qu’elle laisse sans commentaires.

    Cette semaine, un certain nombre de visas déjà validés pour plusieurs Marocains ont été annulés par le consulat américain à Casablanca, selon des médias locaux. L’ambassade des États-Unis au Maroc a par la suite fourni des explications à cette situation.

    Comme l’a indiqué au HuffPost Maroc Joshua Waggener, le porte-parole de l’ambassade américaine à Rabat, l’annulation n’a concerné qu’un «faible nombre de visas américains en possession de certains Marocains»:

    «Nous ne sommes pas en mesure de commenter des cas particuliers de visas. Cependant, le consulat général des États-Unis à Casablanca a contacté directement les personnes concernées et les a invitées à redéposer une demande de visa si elles le désirent.»

    Le porte-parole de l’ambassade américaine a également précisé que l’annulation de ces visas était due à «des procédures supplémentaires, engagées après leur délivrance», la décision ayant été prise «à l’ordre de l’État».

    Sans préciser le nombre exact de visas annulés, il a par ailleurs tenu à souligner que «la procédure de traitement de dossier» restait «la même pour tous les demandeurs»:

    «Nous réitérons qu’aucune nouvelle réglementation n’a été imposée aux citoyens marocains demandeurs de visas pour les États-Unis, et les États-Unis continuent à accueillir sur leur sol les ressortissants marocains en visites touristiques, d’études et d’affaires.»

    Et de préciser que les États-Unis octroient annuellement plus de 20.000 de visas aux ressortissants marocains.

    Lire aussi:

    Macron appelle les Français à se «réconcilier» et dénonce «l'esprit de résignation»
    Un goéland avale un bébé requin vivant – vidéo
    L’Élysée aurait ignoré les renseignements français, qui estimaient qu’un G7 à Biarritz était «la pire» solution
    Tags:
    Rabat, visas, États-Unis, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik