Afrique
URL courte
0 101
S'abonner

Les images, ayant fait le tour du monde, des joueurs algériens blessés, le 12 novembre 2009 au Caire, suite au caillassage du bus des Fennecs par des supporters égyptiens, sont le résultat d’un guet-apens tendu par la Fédération égyptienne de football (EFA) à la sélection algérienne, a déclaré un ex-président de l’EFA.

Le caillassage du bus de l’équipe d’Algérie, le 12 novembre 2009, au Caire, en Égypte, lors du match retour pour la qualification à la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, a été orchestré par la Fédération égyptienne de football (EFA), a déclaré Hani Abou Rida, ex-président de l’EFA. S’exprimant lors d’un passage sur la chaîne de télévision égyptienne DMC Sports, l’ex-responsable a qualifié cet incident de «grand scandale moral et irresponsable».

Répondant à la question: «la crise avec l’Algérie était-elle un scénario orchestré par la fédération égyptienne?», le dirigeant égyptien, sans hésitation, a répondu: «oui, effectivement». «Le conflit avec l’Algérie en 2009 a été orchestré par certains responsables de l’EFA avec la complicité d’autres personnes. C’était un grand scandale moral et irresponsable», a-t-il ajouté.

Sur la même lancée, M.Abou Rida a également accusé la fédération de son pays, alors dirigée par Samir Zaher, décédé en mars 2018, d’avoir même tenté de reproduire le même scénario à Omdurman, au Soudan, lors du match barrage entre les deux sélections, remporté, le 18 novembre 2009, sur le score de 1:0 par les Fennecs. Le responsable a affirmé que l’EFA avait envoyé des gens pour tabasser les supporters égyptiens, afin de faire croire au monde entier qu’ils avaient été agressés par des Algériens.

​Le 12 novembre 2009, la sélection algérienne arrive au Caire pour disputer un match de qualification pour le Mondial 2010. Sur le chemin qui mène de l’aéroport international du Caire à l’hôtel, le bus des Fennecs a été caillassé par des supporters égyptiens chauffés à blanc, causant la blessure de quatre personnes dont trois joueurs.

La sécurité égyptienne avait affirmé que l’agression avait été mise en scène par les joueurs algériens eux-mêmes, ce qui avait conduit les responsables de la FIFA, présents sur les lieux, à ne pas suspendre le match remporté, le 14 novembre, par l’équipe égyptienne sur le score de 2:0. Le 18 mai 2010, la Commission de discipline de la FIFA avait sanctionné l'Égypte pour les agressions subies par les joueurs algériens.

Le match aller disputé, le 7 juin 2009, au stade de Blida, à l’ouest d’Alger, avait été remporté par les Fennecs sur un score de 3:1.

Lire aussi:

Une photo de nouveaux élus faisant des doigts d’honneur déclenche un scandale dans l'Oise
Le Pr Raoult accusé de «faux témoignage» par l’AP-HP
Ce légume est le plus utile pour la santé, affirme un docteur russe
Cette escroquerie leur permet de voler près de 190.000 euros à Cdiscount
Tags:
Mondial 2022, Mondial 2010, disqualification, fennecs, football, Egypte, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook