Ecoutez Radio Sputnik
    Une mosquée au Maroc

    Au Maroc, peine de mort annoncée pour les deux coupables de la fusillade du café La Crème

    CC0 / DEZALB
    Afrique
    URL courte
    8370
    S'abonner

    Les deux coupables du meurtre d’un homme et des blessures de deux autres personnes, résultant d’une fusillade survenue au café La Crème à Marrakech en novembre 2017, ont été condamnés à la peine capitale par un tribunal pénal marocain, a annoncé le Huffington Post.

    Les deux assaillants Néerlandais, auteurs de la fusillade du café La Crème à Marrakech qui avait fait un mort et deux blessés, ont finalement été condamnés à la peine capitale, a déclaré le tribunal pénal de première instance de Marrakech, cité par le Huffington Post Maghreb. La décision de justice a été prise presque un an et neuf mois après l’attaque, commise le 2 novembre 2017.

    Shardyone Girigorio Semerel, d’origine surinamaise, et Edwin Gabriel Robles Martínez, d’origine dominicaine, ont été jugés coupables de crime, a indiqué le journal électronique marocain Hespress.

    Ils avaient tué par balle un étudiant en médecine âgé de 26 ans qui était installé à la terrasse du café et avaient blessé deux autres personnes.

    D’après le journal, les meurtriers faisaient partie d’un groupe criminel spécialisé dans le trafic de drogue. Le propriétaire du café qui appartenait à un autre clan, était la cible initiale mais les criminels se sont trompés de victime.

    Les hommes ont réussi à prendre la fuite après avoir commis leur crime. Cependant, ils ont été localisés et arrêtés deux jours plus tard.

    La peine capitale au Maroc

    L’annonce de cette sentence intervient après qu’un tribunal antiterroriste marocain a condamné le 18 juillet à la peine de mort trois hommes pour l’assassinat de deux touristes scandinaves décapitées en décembre au Maroc.

    Cependant, un moratoire sur les exécutions de la peine capitale est appliqué de facto depuis 1993 au Maroc. Mais des condamnations à la peine de mort sont toujours prononcées.

    Tags:
    moratoire, blessés, victimes, tueur, fusillade, condamnation, peine de mort, Marrakech, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik