Afrique
URL courte
0 32
S'abonner

L’avion présidentiel gabonais Air Bongo one ne serait en définitive pas en vente, contrairement à ce qui a été rapporté par Jeune Afrique. En effet, des sources «proches du dossier» ont réfuté cette information auprès du site gabonais Lalibreville.

Air Bongo one, «le Boeing 777-200 BBJ de la flotte présidentielle gabonaise est à vendre», indique, ce mardi 30 juillet, l’hebdomadaire panafricain francophone Jeune Afrique. Cependant, cette information a été démentie par des sources «proches du dossier», citées par le site d’information gabonais Lalibreville.

​«Le gros porteur est capable de voler 14 heures sans escale», précise Jeune Afrique. «Récemment réaménagé par une société suisse spécialisée, il comprend une chambre à coucher, une salle de bains avec douche, une salle à manger, un espace de travail et un vaste salon», ajoute-t-il, soulignant que l’appareil a de quoi intéresser de potentiels acheteurs.

Selon le même média, ce Boeing 777-200 BBJ a été acquis par l’ex-Président du Gabon Omar Bongo Ondimba peu avant son décès, en 2009. Aménagé par sa fille Pascaline, alors directrice de cabinet, l’appareil a très souvent été utilisé par Ali Bongo (fils d’Omar Bongo) durant son premier septennat.

​Aux antipodes de l’information rapportée par Jeune Afrique, la presse gabonaise affirme, quant à elle, que la vente d’Air Bongo One est une fake news.

«Contrairement aux indications de Jeune Afrique dans son numéro à paraître cette semaine, cet avion n’est pas à vendre», a écrit le site d’information Lalibreville, précisant que c’était ce qu’avaient «confirmé plusieurs sources proches du dossier».

Selon l’une de ces dernières, «l‘affaire est gérée dans un souci d’économie et d’optimisation. Mais l’option de la vente n’est absolument pas envisagée».

Lire aussi:

Netflix enregistre 800% de désabonnements en plus depuis septembre à cause des «Mignonnes»
Appels au boycott de produits français dans des pays musulmans
Un élève-gendarme interrompt une attaque au couteau et interpelle l’agresseur
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Tags:
mise en vente, avion présidentiel, Gabon Review, Gabon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook