Ecoutez Radio Sputnik

    La Tunisie devient le premier pays arabe à avoir un candidat homosexuel à une présidentielle

    CC0 / 12019 / Tunis Vue
    Afrique
    URL courte
    91526

    L’élection présidentielle du 15 septembre en Tunisie sera marquée par la présence d’un candidat ouvertement homosexuel. En effet, pour la première fois dans le monde arabe, l'avocat d'affaires Mounir Baatour va faire entendre la voix des LGBT.

    Âgé de 48 ans, l'avocat d'affaires tunisien Mounir Baatour, ouvertement homosexuel, a décidé de se porter candidat à l’élection présidentielle de son pays. Ainsi, il est le premier candidat homosexuel à la présidence de la République dans le monde arabe.

    «Ma candidature a suscité beaucoup d'enthousiasme, beaucoup de soutiens», a déclaré l'avocat devant la presse, annonçant avoir réuni les 10.000 signatures nécessaires pour se présenter à l'élection qui aura lieu le 15 septembre en Tunisie.

    Évoquant les raisons de sa candidature, l’avocat a souligné qu’il était là pour faire entendre les revendications LGBT.

    «J'ai choisi la présidentielle parce qu'il y a plus de lumière sur cette élection et qu'elle portera davantage ma voix», a-t-il lancé. «Elle va me permettre d'imposer beaucoup de choses dans le débat. J'ai besoin que les idées que je défends, celle des libertés individuelles et de l'égalité entre les sexes, soient débattues», a-t-il ajouté, précisant que «je veux mettre chaque candidat devant ses responsabilités sur ces sujets de société.»

    Juste après l’annonce de sa candidature, le présidentiable a été pris d’assaut par la presse nationale et internationale.

    Lire aussi:

    Un avion d'Air France reliant Moscou et Paris envoie un signal de détresse
    Qu'a dit Poutine sur les Gilets jaunes que les médias français ont omis?
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik