Ecoutez Radio Sputnik
    Échange de documents entre l’agence russe Sputnik représentée par la coordinatrice du pôle Afrique de Sputnik France et Oumou Sana Barry, directrice centrale de l’Agence ivoirienne de presse (AIP)

    Sputnik renforce sa présence en Afrique en signant un accord de partenariat avec AIP

    © Photo. Agence ivoirienne de presse (AIP)
    Afrique
    URL courte
    Par
    4392
    S'abonner

    Après la Radio-télévision nationale congolaise en mai 2019, Sputnik a conclu une convention de partenariat avec l’Agence ivoirienne de presse (AIP). La cérémonie officielle de signature du mémorandum d’entente a eu lieu le 8 août à Abidjan.

    Signé par Vassili Pouchkov, représenté par le pôle Afrique de Sputnik France, et Oumou Sana Barry, directrice centrale de l’Agence ivoirienne de presse (AIP), cet accord de coopération est le deuxième conclu par l’agence de presse russe sur le continent africain. En effet, Sputnik a signé le 23 mai 2019 un accord similaire avec la Radio-télévision nationale congolaise (RTNC).

    Ce nouvel accord conclu avec l’agence officielle ivoirienne reposera essentiellement sur une visibilité réciproque des deux parties sur leurs différentes plateformes, ainsi que sur un partage d’expérience et un échange de contenus, de même que sur un échange mutuel de visites de leurs journalistes:

    «Compte tenu de la volonté des deux parties de développer leur coopération professionnelle dans le domaine de l’échange d’informations, et de l’intention des organisations médiatiques de la Côte d’Ivoire et de la Russie d’établir des relations amicales et de coopérer efficacement dans l’intérêt commun, en prenant en compte le fait que chaque partie accorde une attention proportionnée à la couverture des évènements dans le pays, des conférences, des rencontres locales, régionales et internationales pouvant représenter un intérêt pour l’autre partie», stipule le mémorandum d’entente signé le 8 août à Abidjan entre l’Agence ivoirienne de presse AIP et l’Entreprise d’État fédérale unitaire «Agence d’information internationale Rossiya Segodnya», fondatrice du media russe Agence de presse Sputnik.

    Oumou Sana Barry, directrice centrale de l’Agence ivoirienne de presse (AIP) signe le mémorandum d’entente avec l’agence russe Sputnik.
    © Photo. Agence ivoirienne de presse (AIP)
    Oumou Sana Barry, directrice centrale de l’Agence ivoirienne de presse (AIP) signe le mémorandum d’entente avec l’agence russe Sputnik.

    Pour la directrice centrale de l’AIP, ces échanges ne peuvent qu’être bénéfiques pour les deux parties, aussi bien en termes de contenu que de ressources humaines:

    «Avec notre contenu diffusé sur Sputnik, l’AIP va gagner en visibilité à l’international. En termes de partage d’expérience et de formation, au moins une fois par an, l’un de nos journalistes pourra être accueilli par Sputnik France. En général, quand nos journalistes reviennent d’une telle expérience, on constate un changement en eux et une envie nouvelle de donner le meilleur d’eux-mêmes», s’est réjouie Oumou Sana Barry à l’issue de la cérémonie de signature.

    En effet, les deux médias d’État entendent bien rendre leur «partenariat pleinement actif et productif»:

    «Ce partenariat d’égal à égal entre nos deux agences de presse doit permettre de nous améliorer. Ce sera un partage d’expérience dans lequel l’un va s’enrichir de l’autre, et non de l’assistanat de l’un vis-à-vis de l’autre», a tenu à préciser Oumou Sana Barry.

    Le ministre ivoirien de la Communication et des Médias, Sidi Touré, accueille les signataires de la convention de partenariat entre Sputnik et AIP
    © Photo. Agence ivoirienne de presse (AIP)
    Le ministre ivoirien de la Communication et des Médias, Sidi Touré, accueille les signataires de la convention de partenariat entre Sputnik et AIP

    En prélude à la signature de la convention, Sputnik, représentée par la coordonnatrice du pôle Afrique Christine H. Gueye, et l’AIP, par sa directrice centrale Oumou Sana Barry, ont été reçues par le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Touré. Ce dernier, qui s’est félicité d’avoir fait du renforcement des capacités de l’AIP «l’un de ses combats», s’est particulièrement réjoui de cette coopération naissante.

    «Ce type de partenariat nous aiderait énormément en termes de partage d’expérience et d’accompagnement», a déclaré le ministre et porte-parole du gouvernement ivoirien Sidi Touré.

    Créée en 1961, l’Agence ivoirienne de presse est l’un des trois médias d’État ivoiriens avec la Radio-télévision ivoirienne (RTI) et le quotidien Fraternité Matin. AIP est également un membre actif de la Fédération atlantique des agences de presse africaines (FAAPA) et participe à ce titre à de nombreuses rencontres sur le continent africain et à l’international.

    Lire aussi:

    Un chien se lance dans une bataille mortelle contre des loups pour sauver son ami – vidéo choc
    Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition sur WhatsApp
    La crise financière c'est pour bientôt... et ce sont les investisseurs qui le disent
    Tags:
    partenariat, accord, Russie, Côte d'Ivoire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik