Afrique
URL courte
0 134
S'abonner

Après plus de 20 ans d’attente, les Marocains ayant immigré en Irak dans les années 1980 et victimes des deux guerres du Golfe seront finalement pris en charge, conformément à la décision des Nations unies, a rapporté la presse locale.

Suivant une décision de l’Onu, les Marocains ayant immigré en Irak dans les années 1980 et ayant été déplacés durant la première et la deuxième guerres du Golfe, vont finalement être indemnisés par rapport aux biens qu’ils ont perdus dans ce pays, a rapporté le quotidien arabophone marocain Assabah.

Assabah indique qu’une réunion s’est tenue entre les représentants des membres du bureau exécutif de l’association des Marocains déplacés de la guerre en Irak et le secrétaire général du ministère marocain des Affaires étrangères et de la coopération internationale (MAEC).

À l’issue de cette rencontre, Ibrahim Lebied, membre dirigeant de cette association, a affirmé que la rencontre avait été consacrée à l’échange de données autour de ce dossier: le nombre de Marocains touchés, leurs adresses et une idée sur les avances déjà perçues, selon le média. Il a par ailleurs souligné que les responsables du MAEC avaient promis de prendre ce problème à bras le corps et de le clore définitivement en versant le reliquat des indemnités aux ayants droit.

Dans le même sens, M.Lebied a précisé que le dossier avait été pris en charge par le ministre délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, en vue de poursuivre l’exécution des procédures administratives.

Les Marocains concernés par cette affaire, souvent inconnue du grand public, avaient immigré en Irak dans les années 1980 dans un cadre strictement professionnel, avec des contrats de travail signés par le ministère de l’emploi et les autorités irakiennes. Ils avaient exercé dans les chantiers de construction, la mécanique, l’électricité et autres activités.

En 1991 et en 2003, ils ont été victimes des deux guerres du Golfe, lors desquelles un bon nombre d’entre eux ont été déplacés.

Lire aussi:

Un Bordelais poignardé au cœur en pleine rue pour avoir demandé à des jeunes de ne pas uriner sur un mur
La Turquie pose un ultimatum à l'armée de Khalifa Haftar
Un charmant petit golden retriever dort dans une gamelle – vidéo
Un cortège de mariage tourne au rodéo sauvage dans le Nord - photos
Tags:
ONU, guerre d'Irak (2003), Pays du Golfe, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook